sanson (morgan) (NEGREL CHRISTOPHE/L'Equipe)
Ligue 1 - 5e journée

Marseille : la place de titulaire de Morgan Sanson est-elle en danger ?

Sûrement l'un, si ce n'est le meilleur joueur de l'OM en ce début de saison, Morgan Sanson doit pourtant faire face à une rude concurrence. Pas sûr que sa place de titulaire soit assurée...

Ses coéquipiers l'avaient laissé dans l'ombre. Florian Thauvin et Luiz Gustavo, puis Dimitri Payet sur la fin, ont réalisé un exercice 2017-18 de très haut niveau et éclipsé bon nombre d'autres acteurs de la belle saison marseillaise. Parmi eux se trouvait Morgan Sanson, auteur de neuf buts et deux passes décisives en Ligue 1. Que ce soit dans un milieu à deux ou dans une position plus offensive, l'ancien Montpelliérain a grandement satisfait Rudi Garcia pour sa première saison pleine sur la Canebière. Arrivé à l'hiver 2017 de l'Hérault, le joueur de 24 ans est aujourd'hui sur sa lancée.
En ce début de Championnat, et alors que le mois d'août marseillais a surtout été marqué par un mercato qui a fait parler, les performances sportives de certains Olympiens sont un peu passées au second plan. Les difficultés de Rami ont certes marqué, tout comme la possible prise de pouvoir de Mitroglou devant, mais le milieu de terrain n'a pas suscité les plus grandes réactions. Pourtant, c'est certainement de ce secteur-là qu'est venue la plus grande satisfaction. Quand la venue de Kevin Strootman se faisait attendre pour renforcer l'entrejeu, Morgan Sanson y brillait.
 
Titulaire lors des quatre premières rencontres en Ligue 1, le natif de Saint-Doulchard s'est illustré d'entrée avec une prestation remarquée contre Toulouse (4-0), offrant à Valère Germain le troisième but. Rebelotte le week-end suivant contre Nîmes (1-3), avec une passe décisive pour Florian Thauvin. Dans un match au cours duquel les Marseillais avaient sombré dans l'entre des Crocodiles, Sanson avait surnagé. Rudi Garcia avait même affirmé dans La Provence qu'il avait été «l'un des rares à être bien».

Peu importe le partenaire, Sanson régale

Lors de ces quatre premières journées, l'ancien joueur de Montpellier a évolué dans un milieu à deux, avec des coéquipiers changeants : d'abord Maxime Lopez, puis Luiz Gustavo pendant deux rencontres. Ce dernier étant redescendu en charnière centrale contre Monaco (3-2) pour combler les lacunes défensives des siens, Sanson s'est alors trouvé aligné avec la nouvelle recrue Strootman. Trois partenaires différents, mais un niveau de jeu constant : le Français ne dépend de personne pour livrer des prestations convaincantes.
 
Mais voilà, la question de la présence de Morgan Sanson se pose désormais. En effet, Rudi Garcia aime faire jouer son équipe en 4-2-3-1, un système idéal pour Dimitri Payet, alors positionné en numéro 10. Celui-ci n'a plus le coffre pour jouer sur l'aile gauche, et rayonne dans cette position depuis de nombreux mois maintenant. Pour ce qui est du milieu à deux, Strootman y a évidemment sa place à partir du moment où il est en forme, et son compère serait en toute logique Luiz Gustavo. Le Brésilien dépanne régulièrement en défense centrale, mais son meilleur poste est bien au milieu, et il y retournera dès que l'arrière-garde marseillaise aura retrouvé des couleurs.

Victime du trio Gustavo-Strootman-Payet ?

Adil Rami en méforme, Rolando en phase de reprise, Duje Caleta-Car pas encore au point, le jeune Boubacar Kamara qui pousse... la charnière centrale olympienne finira par se solidifier et permettra à Luiz Gustavo de revenir dans le cœur du jeu. Quid de Sanson alors ? Il est improbable voire impossible de le voir évoluer sur un côté, et il semble difficile de déloger le milieu à trois Gustavo-Strootman-Payet si les trois sont au meilleur de leur forme. Ce serait donc cruel mais pas très surprenant de voir Sanson sortir de l'équipe type de l'OM quand le niveau s'élèvera.
 
Le jeune milieu peut pourtant jouer à plusieurs endroits et dans plusieurs systèmes. Une innovation de Garcia et un 4-3-3 pourrait pourquoi pas le mener à placer Luiz Gustavo en sentinelle afin de faire jouer Strootman plus haut, et Sanson occuperait alors une position idéale à ses côtés, dans ce qui serait un triangle à pointe basse. Le problème ici est que le rôle de numéro 10 disparaitrait, forçant Payet à occuper une autre position, qui lui scierait moins. Pas sûr que le capitaine marseillais y consente. Ce serait pourtant la meilleure solution pour voir tous les hommes forts de l'OM réunis sur la pelouse en même temps, afin de viser le plus haut possible cette saison.

Morgan Sanson est-il un titulaire indiscutable à l'OM ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
Lampros 16 sept. à 8:54

Cette situation va installer Gustavo durablement en défense centrale (en tous cas tant que Payet flambera en 10) ce qui n'est pas plus mal pour l'économiser, car Samson a un apport indiscutable au milieu et en doublette avec Strootman, ça peut faire des étincelles cette année pour l'OM et leur assurer le podium.