valbuena (mathieu) (MANTEY STEPHANE/L'Equipe)
Info FF

Mathieu Valbuena (OL) : une nouvelle affaire

Provoqué par un supporter toulousain à l'aéroport de Blagnac vendredi dernier, Mathieu Valbuena a perdu ses nerfs face à l'importun qui a porté plainte.

Enfin titulaire samedi dernier à Toulouse lors de la 35e journée après trois matches démarrés sur le banc, Mathieu Valbuena a été remplacé à la 68e par Nabil Fekir. Une bonne inspiration de Bruno Genesio puisque le Téfécé menait alors 1-0 et s'inclinera finalement 3-2. Un match triste pour Valbuena, défendu une fois de plus par son président Jean-Michel Aulas, qui trouverait «injuste» son absence à l'Euro. Une calinothérapie jamais anodine pour le joueur recruté l'été dernier 6 millions d'euros au Dynamo Moscou et le mieux rémunéré du vestiaire. Un Valbuena qui, malgré sa bonne volonté, déçoit : 1 but en 24 matches, 5 passes décisives. A Toulouse, le milieu de terrain était peut-être aussi perturbé par un incident produit la veille et qui, d'apparence anodine, est révélateur de son état de tension. France Football vous révèle l'affaire.

Des provocations pas très fines

Vendredi 22 mars, en fin d'après-midi. Les joueurs de l'OL atterrissent à l'aéroport Toulouse-Blagnac. Une faible assistance de curieux venus les applaudir, saluer ou demander un autographe. Parmi eux, Youssef (qui préfère ne pas dévoiler son nom de famille), 38 ans, père de trois enfants, ancien chauffeur de bus en invalidité pour cause d'hypo tension intracrânienne. Nous sommes au hall A et le bus lyonnais n'est pas loin. Youssef dégaine son téléphone portable et filme les joueurs, arrachant un petit mot de Rachid Ghezzal ou un sourire d'un autre. Il commente, pour son fils de douze ans resté à la maison et auquel il compte montrer le film, le passage des uns et des autres en chambrant pas toujours très finement, comme devant Alexandre Lacazatte, gratifié d'un «Depuis qu'il a été augmenté, il ne marque plus.» L'attaquant ne bronche pas. Valbuena, hélas habitué aux moqueries et empêtré dans l'affaire de chantage à la sex-tape (dans laquelle rappelons-le il est victime), ne va pas réagir de même.
«Il n'avait pas à se comporter comme ça, c'est un homme public. Il était enragé comme un pitbull, allait me frapper, moi qui suis fragile et encore plus petit que lui, même si cela ne se voit pas que je suis handicapé».
Alors que l'un de ses écouteurs est branché, il entend tout de même distinctement ce que lui lance Youssef : «Tu vois (à l'attention de son fils), voilà la personne à cause de qui Karim Benzema ne joue pas l'Euro.» Fureur de l'international, qui se dirige vers Youssef et lui arrache son téléphone avant de le jeter au sol et de le briser. «Certes j'ai été maladroit dans ce que j'ai pu lui dire et j'ai parlé un peu trop fort mais Valbuena a perdu son sang-froid, se défend-il. Il n'avait pas à se comporter comme ça, c'est un homme public. Il était enragé comme un pitbull, allait me frapper, moi qui suis fragile et encore plus petit que lui, même si cela ne se voit pas que je suis handicapé. Il a dû être arrêté et ceinturé par des gens de la sécurité et des joueurs. Il m'a traumatisé. Depuis, je n'en dors plus. Mon médecin m'a rajouté des doses dans les antidépresseurs que je prenais déjà et il m'a mis cinq jours d'ITT à mon certificat médical», assure Youssef, la voix chevrotante.

La vidéo de l'altercation a été sauvée

S'il a pu reconstituer son téléphone émietté et en extraire la vidéo de l'altercation, il assure que l'appareil, qu'il a acheté 562 euros, ne fonctionne plus. Il utilise depuis le portable de son fils. Youssef confie être allé le jour du match à l'hôtel où étaient installés les Lyonnais pour avoir des excuses et le remboursement de son téléphone, sans résultat. L'après-midi, 2h30 avant le match (programmé à 17h30), l'habitant de Blagnac est allé déposer une main courante à la PAF (Police de l'Air et des Frontières) de l'aéroport. Il y est revenu sur le fil des événements. «Il (Valbuena) a vu rouge et s'est emporté contre moi. Il s'est dirigé vers moi en levant la main comme pour me frapper en me demandant ce que je faisais. Il était très agressif, il a approché sa tête de moi, il m'a arraché mon téléphone des mains. Il a voulu le donner à quelqu'un mais personne ne l'a pris et donc il l'a jeté plus loin. Depuis j'ai un écran noir sur mon téléphone, je peux plus l'utiliser»(vu et constaté)», peut-on lire dans le PV signé de la Police Nationale que nous nous sommes procurés.

«Il m'a insulté comme une racaille»

Il raconte aussi les menaces qu'il aurait subies. «Il m'a insulté en disant "fils de pute, nique ta mère", ses collègues l'ont retenu afin qu'il n'y ait pas de violences. Je n'ai pas réagi, je ne comprenais rien. Je ne m'attendais pas à ça. (...) S'il m'avait juste approché en disant que ce n'était pas bien, j'aurais effacé la vidéo. Je ne m'attendais pas à une telle violence, j'ai été choqué, j'ai eu peur», couche-t-il sur le PV. «Un vigile m'a demandé de dégager pendant que Valbuena cherchait à en découdre, il m'a insulté comme une racaille», nous confie-t-il encore, avançant ne pas s'en remettre. Il explique avoir contacté le siège du club lundi en expliquant ce qui lui était arrivé, réclamant un geste et sollicitant le contact de son agent. «On a pris bonne note et on a dit qu'on allait me rappeler. J'attends toujours...» La PAF dispose des images des caméras de surveillance de l'aéroport montrant la scène avec le téléphone arraché ; elles ont été versées au dossier. Victime à ses yeux d'un préjudice également moral, Youssef, en plus de la main courante, a porté plainte à la PAF et va rencontrer son avocat ce vendredi pour voir quelle suite donner.
«Je veux des excuses de Valbuena et qu'on me rembourse mon téléphone».
Contacté par nos soins, le club est d'abord tombé des nues, surpris car Valbuena a toujours «eu un comportement exemplaire» et surtout absolument pas informé de l'incident. Avant, une fois quelques vérifications effectuées, d'admettre que Valbuena a bien «jeté le téléphone et qu'un agent de sécurité s'est interposé» mais que la personne (Youssef) a eu «un comportement irrespectueux et déplacé». L'OL défend son joueur et, si elle n'a pas eu directement Youssef, «réfléchit à l'attitude à adopter» et va poursuivre ses recherches pour possiblement prendre contact avec lui. «Je veux a minima des excuses de Valbuena et qu'on me rembourse mon téléphone, lance encore Youssef. Cette affaire occupe toutes mes pensées jour et nuit.» Sale temps pour Valbuena, qui sera le héros du prochain livre de l'homme de radio et de télévision Guy Carlier. Titre de l'ouvrage, qui devrait paraître le 12 mai : «Qui veut tuer Mathieu Valbuena
Arnaud Ramsay 
Réagissez à cet article
500 caractères max
sebnet 2 mai à 11:04

Il est précis le gars: 562 euros, pas 563 ou 561, mais 562, il s'en rappelle trés bien. Il a oublié de dire qu'il a fallu une intervention conjointe du GIGN et du RAID pour maitriser Valbuena, ainsi que la sécurisation de la zone par les paras.Si Youssef a passé une mauvaise soirée, c'est pour les même raisons que Benzema n'ira pas à l'EURO: à cause de son comportement!

sepza 28 avr. à 18:12

Le seul pro dans l'histoire c'est Lacazette , quand à l'autre c'est un pote à DD ils ont une mentalité similaire.

ANDYES77 28 avr. à 12:59

C'est vrai qu'il est hyper impressionnant Valbuena....on a compris il voulait un téléphone neuf le monsieur!

nicea 28 avr. à 12:58

Soutien à Valbuena , un peu de respect

rebeline 28 avr. à 12:43

Effectivement Valbuena devrait faire parler de lui sur les terrains! Mais bon...qui seme le vent recolte la tempete! Encore un qui va profiter de la situation pour demander un Gros cheque!!! Tjs plus facile que d'aller au boulot tous les jours

voir toutes les réactions
ADS :