18 January 2020 London - Premier League Football - Arsenal v Sheffield United - Matteo Guendouzi of Arsenal waits for his moment to come on as substitute, which did not arrive. (photo by Mark Leech) *** Local Caption *** (Simon Stacpoole/OFFSIDE/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Info FF - Transferts

Mattéo Guendouzi (Arsenal) : les dessous d'une mise à l'écart

Mattéo Guendouzi, le milieu d'Arsenal, est écarté depuis les échauffourées qui ont suivi la défaite à Brighton le 20 juin dernier. Un coup dur pour celui qui avait jusque-là connu une ascension express. FF vous révèle les raisons de ce coup d'arrêt pour l'ancien joueur de Lorient.

Sale temps sur Londres pour Mattéo Guendouzi malgré la chaleur estivale. Il faut dire que depuis presque trois semaines, la situation s'est très nettement compliquée pour le jeune milieu des Gunners. Plus précisément depuis le 20 juin où, battus par Brighton sur le fil (2-1), les Londoniens avaient surtout attiré l'attention par l'attitude de Mattéo Guendouzi. Lors de cette rencontre, le Français s'en était pris verbalement à plusieurs de ses adversaires dont son compatriote Neal Maupay qu'il avait même tenté d'étrangler en cours de match. Avant l'écart de trop : l'ancien joueur de Lorient aurait copieusement insulté ses adversaires avant de les provoquer sur leur salaire. La goutte de trop pour les dirigeants d'Arsenal, excédés par l'attitude de leur joueur. Quelques jours plus tard, celui-ci est convoqué pour des explications. L'affaire est jugée très sérieuse en interne. Un sacré comité attend le jeune joueur : Mikel Arteta, Raul Sanllehi (directeur du football), Edu (directeur technique) et Huss Fahmy (financier). Au programme : l'épisode de Brighton, mais pas seulement. Les griefs se sont accumulés : les retards à l'entraînement, tout comme le chapitre de Dubaï où la mésentente entre Guendouzi et Arteta a atteint son paroxysme lors d'un stage d'oxygénation. Dans le Golfe, l'ancien Lorientais avait eu une vive altercation avec son coéquipier, Sokratis Papastathopoulos à l'entraînement. Une tension prolongée jusqu'à l'hôtel où cette fois la prise de bec avait carrément opposé Mattéo Guendouzi à son entraîneur, Mikel Arteta, avec qui le ton serait monté très haut, le Français reprochant vertement à son coach son arbitrage en faveur de l'international grec.

David Luiz a essayé de lui parler

Face à ce passif, les dirigeants demandent à leur joueur plus de self control, et surtout un mea culpa. En vain. Au contraire, le milieu de terrain explique son attitude par son désir de protéger ses coéquipiers après la blessure de leur gardien, Leno, provoquée indirectement par Maupay face à Brighton. Plaidoyer très insuffisant de la part d'un joueur qui avait aussi balayé d'un revers de la main les conseils de certains cadres comme David Luiz qui lui avait demandé davantage de professionnalisme. Le milieu de terrain français est éjecté du groupe jusqu'à nouvel ordre, venant ainsi renforcer sa conviction qu'il n'est plus au bon endroit depuis le départ d'Unai Emery. L'ancien coach du PSG avait mis en valeur son talent précoce, mais l'intérimaire Freddie Ljunberg puis Mikel Arteta ont remis en cause les qualités du relayeur au caractère bien trempé, censé incarné le nouveau cycle des Gunners.
Il est très peu probable qu'Arsenal retienne Mattéo Guendouzi au sein de son effectif.
L'avenir ? Une réunion est de nouveau prévue en fin de saison pour prendre une décision finale sur le cas du joueur. A moins d'un changement d'attitude avec des excuses de sa part, il est très peu probable qu'Arsenal retienne Mattéo Guendouzi au sein de son effectif. Si, officiellement, il n'est pas placé sur la liste des transferts, toutes les options devraient être étudiées lors du prochain mercato (vente, prêt avec option d'achat ou échange). Pour rappel, le joueur de 21 ans est arrivé pour 8 M€ de Lorient, il est aujourd'hui estimé entre 30 et 35 M€. Après une explosion à vitesse grand V, c'est désormais la crise de croissance pour un joueur qui a mis les Bleus comme enjeu principal de sa carrière. Pas certain que son récent comportement l'aide à retrouver la fameuse logique de groupe de Didier Deschamps...
Dave Appadoo et Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max
Marcel Saupin 9 juil. à 12:29

Encore une jeune génération qui n'a rien prouvé et qui se comporte en diva... Une carrière à la Ben Arfa l'attend.

Heraclite 9 juil. à 8:18

Pour rester dans la refererence JH : derriere l'écran (l'amour), qu'est-ce qu'il y a ? Toute une chaine de pourquoi... Aime moi, aime moi plus fort, empêches moi de me detruire ... ce garçon sans histoire devient excecrable depuis quelques mois. Alors quoi ? Le melon ? Une destabilisation affective ? Il serait dommage de perdre un pareil talent sur quelques questions irrésolues

rousseau92320 9 juil. à 8:05

Ils apprennent quoi en centre de formation ces jeunes ?Certainement pas le respect et le savoir vivre

jeanpierre13 9 juil. à 7:43

Sans état d’esprit irréprochable le talent ne suffit pas. Il me rappel Ben Harfa..

RensenbrinkRIP 9 juil. à 0:58

Comme dirait Johnny, cheveux longs et idées courtes?

voir toutes les réactions
ADS :