De Ligt (L'Equipe)
À lire dans FF

Matthijs de Ligt (Juventus), lauréat du Trophée Kopa : «J'aurais sûrement été un businessman...»

FF a fait le tour des connaissances de Matthijs de Ligt, vainqueur du Trophée Kopa 2019, pour leur demander de lui poser une question. Extraits.

Mino Raiola, son agent

«Si tu n'avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu aimé exercer ?
Je serais sûrement devenu agent FIFA pour essayer de battre Mino Raiola. (Rire.) Ou alors, j'aurais essayé de le recruter. (Rire.) Non,je rigole.Je n'ai jamais trop réfléchi à ce que j'aurais pu faire. J'étais obsédé par cette idée de devenir footballeur. Mes parents étaient d'accord, mais je devais d'abord terminer mes études. Ce que j'ai fait. Disons que j'aurais sûrement été un businessman. Avoir ma propre entreprise pour vendre et acheter des choses, quelque chose comme ça.»

Lire aussi : Matthijs de Ligt succède à Kylian Mbappé au palmarès du Trophée Kopa

Jürgen Ekkelenkamp, ancien coéquipier à l'Ajax

«Quel est ton meilleur souvenir à l'Ajax chez les jeunes et chez les grands ?
Avec les jeunes, mon meilleur souvenir remonte à mes neuf ans. On disputait un tournoi à Majorque, en Espagne. Il faisait très chaud. On jouait contre Arsenal, Schalke 04, des grandes équipes comme ça. C'était une compétition géniale, avec une atmosphère incroyable, qu'on avait fini par gagner. On a pu comparer notre niveau à celui des meilleures formations étrangères et se rendre compte qu'on était bons. Et mon meilleur souvenir chez les pros, c'est la saison dernière dans son intégralité. Je ne peux pas ressortir quelque chose en particulier. On a gagné le Championnat et la Coupe des Pays-Bas, on était très proches d'une finale de Ligue des champions. C'était fabuleux !»

Danny Blind, ancien sélectionneur des Pays-Bas

«Qu'as-tu pensé du fait que je te sélectionne aussi jeune en équipe nationale ? Étais-tu surpris ? Et penses-tu que je t'ai convoqué trop tôt ?
J'étais tellement content quand il m'a appelé... J'étais en train de prendre mon petit déjeuner au centre d'entraînement de l'Ajax. Le coach s'est approché de moi pour me parler. Je me demandais ce qu'il voulait me dire et il m'a annoncé que j'étais sélectionné en équipe nationale. Je pensais qu'il me faisait une blague, alors je suis allé sur Internet et j'ai vu que j'y étais. Derrière, mon téléphone a explosé avec tous les messages que je recevais. J'ai tout de suite appelé mon père pour le lui annoncer. C'est un tel honneur de pouvoir jouer pour l'équipe nationale. Et pouvoir le faire à dix-sept ans, c'était incroyable. Pour être honnête, j'ai été vraiment surpris. Je ne pensais pas être appelé aussi jeune. Mais j'étais prêt.»

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :