(L'Equipe)
Ligue 1 - PSG

Mauro Icardi vs Edinson Cavani : un duel de purs buteurs

Ensemble dans le groupe pour la première fois de la saison, Edinson Cavani et Mauro Icardi vont se partager le poste de numéro 9 cette saison. À moins qu'une autre concurrence ne soit plus importante... Avant Nice-PSG, FF a en tout cas jaugé le duo sur quelques caractéristiques clés.

Combinaisons

C'est la grande question depuis les arrivées couplées de Neymar et de Mbappé. Les deux aiment combiner, surtout dans les petits espaces, et ils n'ont pour l'instant trouvé aucun autre attaquant pour enchaîner les passes en une touche pleines de vitesse. Angel Di Maria est une option, comme on le verra. Mais pour Mauro Icardi et Edinson Cavani, c'est un des enjeux. Pour l'Uruguayen, tout le monde sait bien que ce n'est pas son point fort, et qu'il est toujours en délicatesse lorsqu'il s'agit d'afficher sa finesse. Quant à Mauro Icardi, ce n'est pas non plus son point fort. Et comme personne ne peut exiger de lui une qualité qu'il n'a pas, FF juge que les deux attaquants sud-américains sont ex-aequo sur ce point. Mbappé et Neymar attendront...

L'avis de FF : ex-aequo.

Jeu de surface

Ce n'est un secret pour personne : Mauro Icardi et Edinson Cavani ne sont jamais plus forts que dans la surface. Les deux ont des qualités différentes, évidemment, avec un avantage à Cavani pour l'explosivité et à Mauro Icardi pour la présence, mais s'il y a bien quelque chose qui peut les départager, c'est la fraîcheur physique. Mauro Icardi est plus jeune et sa forme va crescendo. Edinson Cavani, lui, revient de blessure et semble moins prompt à attaquer les espaces que par le passé, malgré un dévouement de tous les instants. Avantage donc à Mauro Icardi, qui fera le plus grand bien dans cet exercice-là au Paris Saint-Germain.

L'avis de FF : avantage Mauro Icardi.

Efforts collectifs

Là, aucun débat possible. Le pressing, les efforts sans ballon, la couverture, le harcèlement : c'est à 100% pour Edinson Cavani. Mauro Icardi n'est pas dans un registre qu'il apprécie - et, franchement, ça se voit - et il ne peut que laisser ce débat-là à son homologue à la pointe de l'attaque. Cavani demeure par ailleurs l'un des meilleurs dans ce domaine, secondaire mais important, et il pourrait en tirer son épingle du jeu si le PSG venait à devoir fermer le jeu et compter sur l'hyperactivité d'un attaquant. Avantage Cavani, forcément.
L'avis de FF : avantage Edinson Cavani.
Buteur à Galatasaray, en Ligue des champions, Mauro Icardi a marqué des points. (Gerrit Van Keulen/ANP SPORT/PR/PRESSE SPORTS)
Buteur à Galatasaray, en Ligue des champions, Mauro Icardi a marqué des points. (Gerrit Van Keulen/ANP SPORT/PR/PRESSE SPORTS)

Finition

C'est un débat qui ne peut se juger sur l'instant, et peut-être même pas à long terme. Car dans ce domaine-ci, la confiance est la reine des facteurs. Mauro Icardi et Edinson Cavani sont rarement en proie aux doutes devant la cage. Ils sont deux machines à marquer, deux animaux à sang-froid lorsqu'il s'agit de propulser le cuir au fond des filets. Paris y gagnera à tous les coups, car rares sont les occasions manquées lorsque la position devant le but est idéale. FF les met donc sur le même pied d'égalité.
L'avis de FF : ex-aequo.

Jeu en pivot

Edinson Cavani, cette fois, a peu d'arguments à faire valoir. Et pour cause, il n'a jamais été un grand target-man, et encore moins un excellent pivot. À ce petit concours, Mauro Icardi, lui, a déjà marqué des points. Et pas face à n'importe quelle équipe... Face au Real Madrid, l'ancien de l'Inter a excellé pour mettre sous pression l'axe madrilène et permettre aux siens de remonter le bloc équipe. A priori, il part donc vainqueur dans ce domaine-là, et cela pourrait étayer la liste des options tactiques de Thomas Tuchel. À condition de mettre le tout à bon escient et de trouver la bonne formule.
L'avis de FF : avantage Mauro Icardi.

Concurrence

Qui part avec une avance ? Qui a un train de retard ? À vrai dire, pas grand monde. Edinson Cavani, qui bénéficie certes d'un statut à part en raison de son record de buts au PSG et de son amour des fans, a semble-t-il perdu son costume d'indiscutable. Pour Mauro Icardi, la fraîcheur et les bonnes premières performances jouent en sa faveur. Mais c'est surtout ailleurs qu'il faut regarder. Tuchel ne touchera pas à son milieu à trois, Marquinhos-Gueye-Verratti. Il y a donc fort à parier que seuls trois attaquants seront cochés dans les grands matches... Et lorsque tout le monde est en forme, difficile de barrer la route à Di Maria, Neymar et Mbappé. On se dit alors que ni Cavani ni Icardi n'ont un quelconque avantage.
L'avis de FF : ex-aequo.

Selon vous, qui doit jouer en attaque au Paris Saint-Germain dans les gros matches ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
FrenchSalah 18 oct. à 10:57

Jeu de surface vous mettez IcardiEt jeu en pivot vous mettez aussi Icardi .Faudrait savoir ... Enfin bref, Icardi n'a rien montré pour l'instant, mais vous l'ensencez comme le messie du parc ( pas mal le jeu de mots ... non ? ^^)

le9decoeur 17 oct. à 21:50

Il y a juste une chose que vous oubliez ç est que dans les grands matches Neymar ai soit blesser ou suspendu. Donc il y aura de la place pour Icardi ou cavani. Mais avantage Cavani habituer de la ligue des champions

ADS :