(L'Equipe)
Ballon d'Or

Mbappé, Kimmich, De Jong... On peut compter sur eux pour l'avenir

Après dix ans de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, Luka Modric a remporté le 63e Ballon d'Or France Football de l'histoire. Et à l'heure d'un nouveau cycle, la rédaction de FF.fr s'est penchée sur ceux qui pourraient y prétendre bientôt.

Dele Alli (22 ans, Tottenham)

Il est très bon, en sélection comme en club, mais n'est pas le meilleur. Il joue dans une grande équipe, Tottenham, mais ne truste pas les trophées de Premier League ou de Ligue des champions. Certes, mais Dele Alli n'a que 22 ans, et s'il doit gagner en régularité, la confiance que lui accorde Mauricio Pochettino dans le Nord de Londres ne fait pas de doute sur le talent du bonhomme. Il fait partie de cette nouvelle génération de milieux de terrains prometteurs, et s'il continue de monter en puissance, il jouera forcément les grands rôles ces prochaines années. De là à envisager un Ballon d'Or ? Seul l'avenir le dira, mais cela ferait une sacrée belle histoire pour celui qui jouait encore récemment pour Milton Keynes, en D3 anglaise.

Philippe Coutinho (26 ans, FC Barcelone)

Philippe Coutinho, venu au Barça pour succéder à Andrés Iniesta, a encore beaucoup de temps devant lui. Doté d'une patte droite d'une qualité rare, le milieu de poche brésilien fait déjà partie de l'élite, même si la ribambelle de stars du FC Barcelone éclipse parfois ses performances. Mais dans quelques années, ni Suarez ni Messi ne pourront assombrir les prestations de l'ancien de Liverpool, et on l'imagine déjà en leader assumé et décisif. Le temps dira s'il maintient son niveau de performance, ou ne l'élève, car c'est bien ce qu'il faudra pour soulever la sphère dorée que toute la planète convoite, mais Coutinho demeure, à l'heure actuelle, l'un des futurs favoris.

Frenkie De Jong (21 ans, Ajax Amsterdam)

«Il s'agit d'un joueur qui m'a pas mal impressionné lors de nos deux confrontations face aux Pays-Bas. Sa vision du jeu et sa qualité de passe qui casse les lignes le rendent très précieux, surtout qu'il récupère aussi pas mal de ballons.» Kylian Mbappé, dans les colonnes de France Football, ne s'y trompe pas : Frenkie De Jong est l'un des grands talents de demain. Sentinelle moderne capable de briser des lignes et excellentissime dans le jeu court comme le jeu long, la pépite de l'Ajax Amsterdam a de beaux jours devant elle. Pas étonnant que les plus grandes écuries européennes suivent de près ses performances (City, Barça, PSG...), ni qu'il sera très certainement l'un des candidats au Ballon d'Or.

Paulo Dybala (25 ans, Juventus)

De l'or en barre, du talent à revendre et des qualités intrinsèques uniques. Voilà comment le plus dithyrambique des admirateurs de Paulo Dybala pourrait le décrire. Il y a du vrai là-dedans, mais "la Joya" a encore de nombreuses choses à améliorer. Ça tombe bien, l'Argentin n'a que 25 ans, de longues années devant lui et joue dans un club aussi ambitieux que bien structuré, qui vient de s'offrir Cristiano Ronaldo pour 100 millions d'euros. Le parfait mentor pour Dybala ? Si le poste et le profil n'ont rien à voir, l'éthique de travail et les ambitions du Portugais ne peuvent être que de bons exemples. Et Dybala en profitera certainement... De quoi voir en lui l'un des futurs candidats au trophée suprême en individuel ? En tout cas, il en a tous les atouts.

Joshua Kimmich (23 ans, Bayern Munich)

Si le sacre de Luka Modric peut s'apparenter au succès d'un football romantique, discret et noble, un jeune joueur incarne lui aussi ces valeurs : Joshua Kimmich. Sans grand fracas, il s'est fait une place indiscutable au Bayern comme en sélection allemande, et sa polyvalence entre milieu de terrain et défense latérale impressionne. Capable de trouver des passes improbables, complet au possible et disposant d'une marge de progression énorme, Kimmich incarne l'Allemagne d'aujourd'hui et de demain. Ses collègues Sané & Cie confirmeront, alors que la Nationalmannschaft, décevante en Russie, a du monde en réserve. Et pourra évidemment compter sur Kimmich, sans nul doute l'un des futurs leaders de la sélection.

Kylian Mbappé (19 ans, Paris Saint-Germain)

C'est sûrement sa destinée : gagner un, voire plusieurs Ballons d'Or FF. Personne ne sait où s'arrêtera Kylian Mbappé, pas même lui ou ses coéquipiers, mais toutes les données concordent sur un fait : il deviendra assurément l'un des plus grands joueurs au monde. Déjà vainqueur d'une Coupe du monde et d'un tas d'autres trophées pour son âge, il bat aussi tous les records de précocité, loin devant toute la concurrence. Son talent est indéniable, sa faculté à être décisif dans les grands matches aussi, et il candidatera à coup sûr au Ballon d'Or sans aucun problème.

Neymar Jr (26 ans, Paris Saint-Germain)

Longtemps, la footosphère a pensé qu'il serait le premier à pousser Cristiano Ronaldo et Lionel Messi vers la sortie. Troisième des Ballons d'Or FF 2015 et 2017, Neymar a pourtant loupé le coche lors de cette année 2018, la faute, en partie, aux blessures. Mais il aura encore beaucoup d'occasions de soulever le graal. Luka Modric, le lauréat 2018, a 33 ans. Ça laisse encore quelques années au Brésilien...

Paul Pogba (25 ans, Manchester United)

Lui aussi, à l'instar de Neymar, certains observateurs l'ont peut-être vu trop beau, trop vite. Raillé pour des broutilles, comme ses coupes de cheveux extravagantes ou ses Pog'frasques marketing, "la Pioche" a pourtant mis tout le monde d'accord lors du Mondial. Et l'a fini comme l'un des meilleurs joueurs, tant son impact, sa régularité et son leadership furent importants pour les Bleus. Le joueur va encore prendre de l'expérience, du métier, du vice et va encore davantage développer son oeil de lynx et sa vista sur jeu court et long. Que ce soit avec Manchester ou un autre club, il sera certainement un candidat sérieux.

Leroy Sané (22 ans, Manchester City)

Vitesse, explosivité, marge de progression : Leroy Sané a des arguments à faire valoir. Et pas que les derniers cités. Sous la houlette de Pep Guardiola, personne ne sait où s'arrêtera l'Allemand de 22 ans. De quoi être un prétendant au titre suprême ? Nous n'y sommes pas encore, mais Sané sera certainement un candidat pour bousculer la hiérarchie. Au même titre que Kaï Havertz, il possède un talent fou, qui l'a mené au titre en Premier League la saison passée, alors que la concurrence fait rage dans le Nord de l'Angleterre (Sterling, Mahrez, Silva...).

Raphaël Varane (25 ans, Real Madrid)

Comme avec le bon vin, beaucoup de défenseurs prennent des galons avec le temps. Raphaël Varane semble déjà avoir tout acquis, presque tout vécu, et aussi tout gagné. Mais il lui reste un Euro, avec les Bleus, auquel il n'a pas participé en 2016, et un Ballon d'Or France Football à aller chercher. Il aura bien des occasions, c'est certain, mais en cas de victoire, un jour, il inscrirait son nom comme le premier défenseur français à le remporter. Nul doute qu'il sera toujours un taulier, au Real ou en équipe de France, et que son nom apparaîtra de nouvelles fois dans les 30 nommés de la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Mais aussi :

Kane, Icardi, Alexander-Arnold, Arthur, Asensio, Ceballos, Dembélé, Havertz, Lautaro Martinez, Ndombele, Richarlison, Sancho, Riqui Puig, De Ligt, tant d'autres encore mais aussi tous les prospects n'ayant pas encore pointé le bout de leur nez...
Antoine Bourlon
Réagissez à cet article
500 caractères max