Jaume Roures, le patron de Mediapro, va présenter les contours de sa future chaîne aux présidents de clubs français. (B. Papon/L'Équipe)
Foot

Mediapro va rencontrer les présidents de Ligue 1 et de Ligue 2

À l'occasion de l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel programmée le 12 décembre, la direction de Mediapro échangera avec les présidents de Ligue 1 et de Ligue 2.

Jaume Roures, le patron de Mediapro, détenteur de la majorité des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 de 2020 à 2024, va rencontrer les présidents de clubs lors de l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP) programmée le 12 décembre prochain.
Mediapro, futur diffuseur de la Ligue 1, suscite la méfiance en Serie A
Cette prise de parole face aux dirigeants du foot français était prévue depuis plusieurs semaines, avant le résultat de l'appel d'offres des droits de la Ligue des champions (2021-2024) au cours duquel le groupe sino-espagnol est reparti bredouille, Canal + et beIN Sports récupérant les droits sur le payant. Cet échec de Mediapro aurait suscité quelques inquiétudes chez certains quant à la viabilité économique de ses investissements dans l'Hexagone.

Une facture supérieure à 800 millions d'euros à régler

En février dernier, Jaume Roures avait déjà échangé avec les présidents de L1 puis de L2 pour leur exposer sa vision et ses méthodes de travail. Cette fois, il sera accompagné de Julien Bergeaud, nommé directeur général de Mediapro France en août dernier. Ils exposeront cette fois plus précisément le projet de la future chaîne française, dont le lancement est prévu en juillet prochain.
À partir de cette date, Mediapro devra commencer à régler la facture. Celle-ci s'élève à un peu plus de 800 millions d'euros par saison pour diffuser 8 matches de Ligue 1, et autant de Ligue 2, par journée de Championnat. Les autres rencontres seront diffusées par beIN Sports contre une somme de 320 millions d'euros par saison.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kiwi1212 6 déc. à 0:26

Ils devraient passer tous les matchs les dimanches en début d'après-midi, l'idéal pour faire une sieste après un bon repas, bon dodo assuré comme à l'époque de la formule 1 sur Tf1.

diegoarmando 5 déc. à 23:28

Ça sent tellement mauvais...

ADS :