Joachim Löw se méfie toujours autant de l'Espagne. ( Alexis Réau/ L'Equipe)
CM 2018 - Allemagne

Même sans Julen Lopetegui, Joachim Löw craint l'Espagne

Le sélectionneur allemand ne pense pas que le changement brutal d'entraîneur à la tête de la Roja va affaiblir un adversaire : «Lopetegui ou pas Lopetegui, l'Espagne ne perd pas sa classe».

Alors que lui est en poste depuis douze ans maintenant, Joachim Löw a appris avec stupéfaction la révolution à la tête de l'équipe d'Espagne, qui a changé ce mercredi de sélectionneur. Julen Lopetegui est évincé juste avant le tournoi et l'Allemand s'est dit «absolument surpris» par cette nouvelle «qui vient de nulle part» : «Je n'ai aucune idée de ce qu'il se passe à la Fédération espagnole, a réagi Löw en conférence de presse. C'est très inhabituel.»
«L'Espagne ne perd pas sa classe »
Alors que l'Allemagne part à la défense de son titre, son équipe peut-elle s'attendre à voir l'un de ses grands rivaux affaiblis ? Löw n'y croit pas : «Je ne peux pas juger des qualités d'entraîneur de Hierro. Mais les Espagnols évoluent ensemble depuis des années, ils ont une philosophie de jeu nettement influencée par le Barça et le Real Madrid. Pour moi, Lopetegui ou pas Lopetegui, l'Espagne ne perd pas sa classe ».
Réagissez à cet article
500 caractères max