LAHALLE (P.Lahalle/L'Equipe)
Ligue 1 - 4e journée

Mené au score à la pause, Rennes renverse Monaco (2-1) et reste leader !

Mené au score à la pause après une belle première période de l'ASM, Rennes, beaucoup plus convaincant après le repos, a fini par renverser Monaco grâce à un but du jeune Truffert dans le temps additionnel (2-1). Les Bretons restent en tête de la Ligue 1.

Une victoire à l'arraché. Au cours d'une rencontre où ils auront été menés pendant près de cinquante minutes, les Rennais ont poussé jusqu'à la fin, pour finalement venir à bout de l'AS Monaco (2-1). Dans ce choc de la quatrième journée de Ligue 1, les hommes de Julien Stéphan ont montré une grosse force de caractère, préservant leur invincibilité en Championnat, et infligeant par la même occasion sa première défaite à son adversaire du soir.

Au cours d'une première période disputée, où les deux équipes affichaient des blocs compacts, c'est pourtant Monaco qui s'est montré le plus entreprenant. Gênant Rennes par leur organisation et leur pressing au milieu de terrain, les Monégasques cherchaient à ne laisser aucun espace à Camavinga et Bourigeaud. Derrière, Disasi et surtout Badiashile étaient impeccables, confirmant leur bonne entente depuis le début de saison. Balle au pied, les hommes de Kovac faisaient tourner, cherchant la faille en passant par les côtés, notamment avec un Aguilar très remuant. C'est finalement suite à un coup de pied arrêté, grande force des Asémistes, que la situation s'est décantée. Sur un ballon qui paraissait anodin suite à un corner, Nzonzi et Da Silva se gênaient au moment de dégager. Ben Yedder héritait du ballon et en profitait pour ouvrir son compteur but cette saison d'une frappe croisée puissante qui se logeait dans le petit filet de Salin (28e).

Truffert héros du match

Pas loin de faire le break dès le début du deuxième acte, l'international français voyait sa reprise heurter la barre (57e). Un véritable tournant dans cette rencontre. Dès lors, la physionomie s'inversait et Monaco reculait petit à petit pour laisser le ballon aux Rennais. Dangereux d'abord par une frappe des vingt mètres de Bourigeaud qui terminait sur le poteau (65e), les Bretons concrétisaient leur domination un quart d'heure plus tard. Truffert, le jeune latéral gauche, qui avait remplacé plus tôt un Maouassa blessé (41e), trouvait Nzonzi seul dans la surface. Le milieu de terrain ajustait facilement Lecomte de la tête (81e). Lancés sur leur dynamique, les Bretons continuaient de mettre la pression sur les hommes de Niko Kovac. Et c'est encore Truffert, passeur décisif auparavant, qui d'une frappe du pied gauche aux abords de la surface, mal négociée par le portier monégasque, venait offrir la victoire à ses coéquipiers (90+1). Une défaite dure à encaisser pour les Monégasques mais pas si illogique au vu de la seconde période.
Benoît Desaint
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :