Championnat des étoiles
acheter
(D.R)
Transferts

Mercato : 5 choses à savoir sur Rabbi Matondo, la pépite transférée de Manchester City à Schalke

Son transfert à Schalke 04 n'a pas fait grand bruit sur les réseaux sociaux, peut-être à tort. A 18 ans, Rabbi Matondo quitte Manchester City en échange de 13 millions d'euros, et son potentiel semble immense. Voici cinq choses à savoir sur ce jeune attaquant gallois. (Crédit photo : twitter officiel de Schalke)

Il a grandi dans un quartier très chaud

Né à Liverpool, Rabbi Matondo a grandi à Cardiff, au Pays de Galles, où ses parents ont emménagé quand il était enfant. Ils vivaient plus précisément à Tremorfa, dans le quartier de Splott, réputé pour sa dangerosité. D'après WalesOnline, environ 217 crimes par an ont lieu dans ce quartier, en plus des nombreuses agressions. C'est pourquoi les taxis et autres transports en commun refusent d'y pénétrer. En dépit de cet environnement délicat, le père de Rabbi emmenait souvent ses enfants sur le terrain de football du quartier. C'est là-bas qu'est née la passion du garçon pour le ballon rond.

Plus jeune, il était comparé à Aaron Ramsey

Très vite, Rabbi a tapé dans l'oeil des éducateurs de Cardiff City. Ses qualités offensives, sa précocité et sa nationalité suffirent à de nombreux observateurs locaux pour en faire le nouvel Aaron Ramsey. En se développant, ce surnom s'est dissipé, le joueur s'éloignant du profil de Ramsey en étant davantage axé sur l'attaque. Son départ pour Manchester City (à l'été 2016 en échange de 500 000 livres) a été très mal vécu par Cardiff, qui espérait avoir un deuxième Gallois de renom dans son centre de formation, quelques années après le joueur d'Arsenal.

Il peut jouer pour l'Angleterre, le Pays de Galles et le Congo

Né en Angleterre et ayant vécu pratiquement toute sa vie au Pays de Galles, Rabbi Matondo peut évoluer pour les deux sélections. Mais il peut aussi jouer pour le Congo, dont il tient des origines de son père, Dada. Même s'il a joué plusieurs fois pour l'Angleterre en U15, il a depuis joué pour plusieurs équipes de jeunes du Pays de Galles (U17, U21). Il compte même une sélection avec le Pays de Galles, puisque Ryan Giggs l'a appelé en novembre dernier. Il est entré en jeu douze minutes lors d'une défaite 1-0 contre l'Albanie. Ce match étant amical, il peut encore changer d'avis, mais ce n'est pas d'actualité. «Je me sens gallois», affirmait-il à WalesOnline.

Il était le joueur le plus rapide de Manchester City

En juin dernier, des tests ont été effectués sur les performances physiques des joueurs mancuniens. Dans un premier temps leader sur les exercices de vitesse dans l'académie, il a finalement battu les scores de tous les joueurs professionnels de l'effectif ! Leroy Sané, Raheem Sterling et autre Kyle Walker, des joueurs pourtant réputés pour leur vitesse, ont tous été dominés par Rabbi, alors âgé de 17 ans. D'après The Sun, le temps de l'ailier au sprint de 20 mètres était de 2,62 secondes ! Et dire qu'il n'est pas encore à son top niveau...

Manchester City a une clause de rachat

Si Manchester City s'est séparé de sa pépite, c'est loin d'être un choix irréfléchi. Deux clauses de son contrat assurent les arrières du club mancunien. Tout d'abord, en cas de futur transfert, 25% du montant sera reversé à Manchester City. Mais, au cas où le club ne souhaite pas que sa pépite parte dans un autre grand club, City pourra activer sa clause de rachat, comprise entre 30 et 50 millions d'euros. En attendant, Rabbi Matondo pourra enfin bénéficier de temps de jeu en pro, lui qui n'a joué qu'en équipe de jeunes pour l'instant (21 matches pour 9 buts et 6 passes décisives cette saison), la concurrence étant trop importante en équipe pro. Dans le milieu, on appelle ça un transfert gagnant-gagnant-gagnant.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :