Championnat des étoiles
acheter
foto IPP/alberto sabattini bologna 19-06-2019 calcio campionati europei Euro under 21 U21 italia-polonia nella foto moise kean *** Local Caption *** (alberto sabattini/IPP/PRESSE S/PRESSE SPORTS)
Transferts

Mercato : À la découverte de Moise Kean, la nouvelle recrue du Paris Saint-Germain

Le PSG tient son nouvel attaquant, en la personne de Moise Kean. De son enfance difficile dans le Piémont à la sélection italienne, FF vous emmène à la découverte d'un phénomène annoncé.

Le miracle de sa naissance
Né le 28 février 2000 à Verceil dans le Piémont, Moise Kean doit son prénom aux circonstances de sa naissance, un véritable miracle à en croire sa mère Isabelle : «Les médecins m'avaient dit que je ne pouvais plus avoir d'autre enfant, je pleurais et je priais. Une nuit, j'ai rêvé de Moïse (le prophète), il était venu m'aider et, après quatre mois, je suis tombée enceinte à nouveau», révélait-elle à Tuttosport en mars 2019
 
Élevé dans des conditions compliquées
Son père souvent absent, Moise Kean a été élevé par sa mère dans des conditions difficiles. Souhaitant offrir un avenir à son fils, Isabelle Dehe a consenti à beaucoup de sacrifices comme elle le confiait encore à Tuttosport l'an dernier : «Je suis allée chez les religieuses pour qu'elles me donnent à manger quand nous n'en avions pas. Puis j'ai suivi des cours pour devenir infirmière et j'ai travaillé quinze ans dans une communauté de réadaptation. Ce n'était pas facile, mais le succès de Moise me rend tous les sacrifices consentis.»
 
Il parle français
Même s'il a toujours vécu en Italie, Moise Kean maîtrise la langue de Molière. Ses parents étant originaires de Côte d'Ivoire, il a grandi en parlant principalement français à la maison. Et il n'a rien perdu, comme le prouve sa vidéo de présentation au PSG. Un point qui devrait faciliter son intégration dans le vestiaire parisien.
Suivi de près par le PSG
Moise Kean a commencé le football à l'AC Asti à l'âge de 7 ans. Très vite repéré, il rejoint les rangs du Torino quelques mois plus tard avant de filer à la Juventus en 2010. Dès son adolescence, son talent n'est plus un secret pour personne et de nombreux clubs veulent attirer le prodige italien dans leurs filets. Dont le PSG qui se penchera sur le cas du jeune attaquant après sa saison 2015-16 complètement folle, où il aura marqué 24 buts en 25 matches avec les U17 du club du Piémont. Sans que l'intérêt des Parisiens ne se concrétise.
 
Son magnifique geste envers sa mère
Voyant sa mère se tuer à la tâche pour qu'il ne manque de rien, Moise Kean lui a fait le plus beau des cadeaux quand il a enfin signé son premier contrat pro avec la Juventus de Turin à 17 ans: «Moïse m'a appelée à cinq heures et demie du matin, j'étais sur le point d'aller au travail. J'ai eu peur, je pensais que quelque chose lui était arrivé. Au contraire, il me dit : "Maman, j'ai une surprise pour toi. J'ai signé avec la Juve et, à partir d'aujourd'hui, tu ne travailles plus et tu viens vivre à Turin avec moi"... », confessait-elle à Tuttosport.
 
Un talent très précoce
Phénomène annoncé, Moise Kean détient de nombreux records de précocité. En entrant en jeu face à Pescara en novembre 2016, le jeune attaquant italien est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la Juventus (16 ans et 9 mois) et le premier 2000 à faire son entrée dans un des cinq grands Championnats. Ayant la confiance de Massimiliano Allegri, il fera sa première apparition en Ligue des champions face au FC Séville quelques jours plus tard et sera ainsi le premier joueur né dans les années 2000 à jouer la plus prestigieuse des Coupes d'Europe.
Un premier but mémorable
Moise Kean se souviendra sans doute toute sa vie de son premier but chez les professionnels. Lors de la dernière journée de Serie A de la saison 2016-17, l'attaquant italien est lancé par Allegri face à Bologne alors que le score est de 1-1 (78e). Sur un coup franc tiré par Miralem Pjanic, Kean place sa tête et permet aux siens de l'emporter in extremis (2-1, 90e+4).
Son explosion à l'Euro U19 en 2018
À l'été 2018, et après un prêt d'un an à l'Hellas Vérone, il est convoqué pour participer à l'Euro U19 avec la sélection italienne. Aux côtés d'autres grands talents, à l'image de Sandro Tonali, Kean va se révéler aux yeux des observateurs. En cinq matches, il marque à quatre reprises, son équipe allant jusqu'en finale du tournoi. Mais il sera forcé de s'incliner face au Portugal (4-3 a.p.), réussissant tout de même à inscrire un doublé lors de la rencontre.
Deuxième plus jeune buteur de la sélection italienne
International italien depuis sa première sélection face aux États-Unis le 20 novembre 2018, Moise Kean est entré dans l'histoire de la Nazionale en marquant face à la Finlande le 23 mars 2019 (victoire 3-1). Il est ainsi devenu le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de sa sélection à 19 ans et 23 jours, derrière Bruno Nicolè (18 ans et 258 jours) et son record datant de 1958.
Mario Balotelli comme modèle
Précoce, rapide, puissant, et italien d'origine africaine, les médias transalpins ont très vite fait le rapprochement entre Moise Kean et Mario Balotelli. Tous les deux ont connu une enfance compliquée et partagent le même agent, en la personne de Mino Raiola. L'ancien joueur de l'OM est d'ailleurs le modèle du jeune attaquant et peut profiter des conseils de son ainé, comme il le racontait en 2018 : «Mario me donne beaucoup de conseils car il ne veut pas que je vive ce qui lui est arrivé.»
 
L'affaire des cris racistes
Dans une saison 2018-19 où il inscrira six buts en treize matches de Serie A, Moise Kean va connaître un tournant dans son histoire à la Juventus. L'affaire se déroule lors d'une rencontre entre la Juventus et Cagliari, le 2 avril 2019. Alors sur le terrain, Moise Kean est la cible de cris racistes durant toute la rencontre. Quand il marque le deuxième but de son équipe, l'attaquant italien se rend alors face aux ultras adverses pour leur montrer que rien ne l'atteint. Une réponse qui va créer la polémique en Italie. Son coéquipier Leonardo Bonucci condamnera son attitude, ce qui enflammera le débat de l'autre côté des Alpes.
 
Transfert puis saison délicate à Everton
Le 4 août 2019, Moise Kean quitte la Juventus pour s'engager avec Everton contre la somme de 27,5 millions d'euros. Attendu pour être le leader de l'attaque des Toffees, l'attaquant italien va connaitre une saison compliquée. Décevant dans le jeu, Kean n'a jamais réussi à s'adapter au Championnat anglais. Inscrivant seulement deux buts en 29 rencontres de Premier League, l'ancien Turinois finira la saison sur le banc, perdant sa place au profit de Dominic Calvert-Lewin.
Il a créé la polémique pendant la crise du Covid-19
En pleine période de confinement en Angleterre, l'international italien a défrayé la chronique en organisant une fête chez lui, bravant ainsi les mesures d'isolement imposées. Everton avait alors publié un communiqué pour condamner l'attitude de son joueur : «Everton est consterné d'apprendre que l'un de ses joueurs est impliqué dans un tel incident et qu'il a ignoré les mesures du gouvernement lors de la crise liée au coronavirus. Le club a fermement exprimé son mécontentement au joueur et lui a fait comprendre qu'un tel comportement était totalement inacceptable.»
 
Déjà deux buts en 2020-21
Second choix en attaque pour Carlo Ancelotti à Everton, Moise Kean a tout de même trouvé le temps de marquer deux buts depuis le début de la saison 2020-21, en Coupe de la League anglaise, respectivement face à Salford (D4, victoire 3-0) et Fleetwood (D3, victoire 5-2). L'attaquant italien a aussi participé à deux rencontres de Premier League, rentrant sur le terrain en fin de match contre Tottenham et West Bromwich Albion.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :