(D.R)
à lire dans FF

Mercato, c'est qui ces nouveaux ?

Ils sont arrivés en Ligue 1 cet hiver sans grandes références. FF fait ici les présentations - entre autres - du Rennais Souleyman Doumbia et du nouveau joueur de Reims, Sambou Sissoko. (Crédit photo Stade de Reims)

Doumbia, le dragster

Rennes, latéral, Ivoirien, 22 ans, arrive du Grasshopper Zurich (Suisse)
Il va très vite mais rien, pour lui, ne s'est fait rapidement. Lors de la présentation qui a suivi l'arrivée de Souleyman Doumbia à Rennes, Olivier Létang a eu quelques mots pour décrire le nouveau venu - «un latéral gauche moderne, dynamique, qui a des jambes» - et une anecdote pour le dépeindre : lors d'un test de vitesse au Camp des Loges réalisé alors qu'il était au centre de formation du PSG, le natif de Paris avait claqué un temps canon sur 40 mètres - 4 secondes 85 - et effacé le temps de référence d'un certain Thierry Henry époque Clairefontaine. Kingsley Coman, passé après son partenaire de la promotion 1996 en 4 secondes 86, mit le doute à son entraîneur, qui redemanda à Doumbia de reproduire le même effort. Sans broncher, il s'exécuta pour remettre les pendules à l'heure et confirmer le record initial. Aperçu aux côtés de Zlatan Ibrahimovic période Laurent Blanc lors d'un match amical contre Nice (2-1), à l'été 2014, mais finalement pas conservé par le club de la capitale à l'issue de son contrat stagiaire, deux ans plus tard, et pas parvenu à convaincre Brest ni Lens lors de mises à l'essai, c'est en Italie, à Bari puis à Vicenza que Doumbia a tenté (timidement) le coup avant de faire son trou au Grasshopper Zurich. S'il s'est révélé comme l'un des meilleurs à son poste en Suisse, grâce notamment à ses qualités offensives de percussion, de débordement et de centres, l'ancien Parisien, flashé à 36,6 km/h sur les terrains helvètes, s'est également fait remarquer pour un mauvais geste sur un stadier après avoir été expulsé. Appelé en fin d'année dernière chez les Eléphants de Côte d'Ivoire par Ibrahim Kamara, Doumbia, qui s'est engagé jusqu'en 2022 avec le club breton, n'a pas l'intention de freiner. À 22 ans, il est plus que jamais un jeune homme pressé.

Sissoko, la promesse

Reims, milieu défensif, Français, 20 ans, arrive de Tours (National)
En une seule phrase, le Stade de Reims en a dit beaucoup au moment d'annoncer la signature de Sambou Sissoko (20 ans), en provenance de Tours, pour quatre ans et demi. «La troisième recrue de ce mercato s'écrit au présent mais se conjugue au futur !» Tout y est, et même le point d'exclamation n'a rien de superflu ici. Car le natif de Clamart (Hauts-de-Seine), finaliste de la dernière édition de la Coupe Gambardella, est bien l'un de ces (nombreux) jeunes joueurs prometteurs que couve le football français et dont on pourrait entendre parler dans les mois et années à venir. Lancé en Ligue 2 la saison passée (12 matches, 6 titularisations, 2 passes décisives) par Gilbert Zoonekynd, le Francilien, passé par Fontenay-aux-Roses et Montrouge, où son sérieux et son investissement sont soulignés, a montré une partie du potentiel que ceux qui l'ont côtoyé ou vu évoluer lui prêtent. Son abattage important et son volume de jeu, comme ses qualités de gratteur de ballons et de premier relanceur, lui permettent d'apporter une présence précieuse au milieu. Polyvalent, Sissoko peut également être utilisé comme arrière latéral droit et même occasionnellement dans l'axe, où il peut reculer si le système tactique mis en place à la perte du ballon l'exige. Régulièrement convoqué en équipe de France de jeunes U19 et U20, il faisait partie des hommes de base de Bernard Diomède lors de l'Euro U19 disputé l'été dernier, au cours duquel les Bleuets ont atteint le dernier carré. Mais ses ischios ont souffert sur les terrains synthétiques finlandais et il a connu quelques difficultés à enchaîner avec les Tourangeaux en National. Reims lui permet d'assouvir son désir de voir plus haut pour continuer sa progression. Ses atouts athlétiques et sa capacité à s'adapter à plusieurs postes pourraient lui permettre de vite se montrer. - T.S.
«Mercato, c'est qui ces nouveaux ?», un dossier de quatre pages à retrouver dans France Football mardi en kiosque ou ici en version numérique.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :