FOOTBALL -  VALENCIA VS CHEALSEA  Kepa in action during the Champions League, football match between Valencia and Chealsea on november 27, 2019 at Mestalla stadium in Valencia, Spain.  Foto: Xisco Navarro Cordon Press Cordon Press *** Local Caption *** (Xisco Navarro/CORDON/PRESSE SP/PRESSE SPORTS)
Transferts

Mercato : Chelsea pourrait vendre Kepa... pour attirer Onana ?

Deux ans après son arrivée pour 80 millions d'euros, Kepa Arrizabalaga pourrait quitter Chelsea. Un transfert à Valence est envisagé par le Mundo Deportivo. Départ qui pourrait profiter à André Onana.

La fête de la musique a beau être annulée en France, ça n'empêchera pas le mercato de lancer une longue et enivrante valse des gardiens. Avec en tête trois noms, tous plutôt décevants cette saison : Kepa Arrizabalaga, Jasper Cillessen et Neto. Les deux derniers avaient plus ou moins été échangés entre Valence et Barcelone, et aucun n'a convaincu. Quant au premier, son avenir semble s'écrire loin de Londres, où la greffe avec Chelsea n'a jamais réellement pris. Selon le Mundo Deportivo, le club valencian travaillerait à un départ de Cillessen, seulement un an après son arrivée, pour accueillir l'ancien de Bilbao.

L'opportunité pour l'Espagnol de redevenir un titulaire indiscutable à quelques mois de l'Euro, reporté en 2021. Reste à savoir si la Liga reprendra. Actuellement septième, Valence ne jouerait donc pas l'Europe. Un élément qui pourrait jouer en sa défaveur. Et qui contrecarrerait également les plans d'André Onana. Toujours d'après le média espagnol, c'est lui qui tirerait avantage de cette ronde pour récupérer les gants à Stamford Bridge. Trois opérations qui ne devraient pas voir le jour en-dessous de la trentaine de millions d'euros.

Entre Kepa et Chelsea, la greffe n'a jamais pris

L'histoire avait pourtant commencé en fanfare. 80 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire, étaient déboursés par les Blues pour que le gardien quitte son Pays Basque natal. Un montant prodigieusement élevé qui faisait de lui le gardien le plus cher de l'histoire à seulement 23 ans. Mais aussi le transfert le plus surpayé du mercato selon le CIES. La suite ? Une entente médiocre avec son entraîneur Maurizio Sarri. Comment oublier cette finale de League Cup où il refusait son remplacement juste avant la séance de tirs au but, perdue par la suite face à Manchester City...

Le technicien italien parti, Kepa n'a pas pour autant brillé de nouveau. Sous Lampard, il a même fait les frais de plusieurs ajustements. Juste avant la trêve du COVID-19, il suivait quatre matches importants (Leicester, Manchester United, Tottenham et Bournemouth) depuis le banc. Kepa a ri jaune. Malgré une Ligue Europa en poche, la flamme n'a jamais semblé prendre entre les deux camps. Si bien qu'un départ pour l'Espagne semble être une option gagnant-gagnant.

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 22 mai à 23:38

Il est pas mal du tout cet Onana. Bonne relance avec les pieds. Les gardiens espagnols ont l'air de connaitre des moments difficiles en Angleterre: Kepa a du mal à Chelsea et De Gea fait des boulettes de temps en temps à MU.

ADS :