(L'Equipe)
Transferts

Mercato : Quatre joueurs pour remplacer Ismaïla Sarr à Rennes

Ismaïla Sarr parti en Angleterre, Rennes doit désormais s'activer pour lui trouver un remplaçant capable de faire oublier les fulgurances du jeune Sénégalais. FF.fr propose cinq pistes aux dirigeants rennais.

Alexis Claude Maurice (Lorient)

Ce n'est un secret pour personne, Olivier Létang tente de lui faire faire le court voyage entre Lorient et Rennes depuis plusieurs semaines. D'après les informations de Ouest France, le Stade Rennais aurait transmis une première offre d'environ 12 millions d'euros au président Loïc Féry. Refusée. Il en faudra donc un peu plus pour s'offrir la révélation de la saison dernière en Ligue 2 (14 buts et 4 passes décisives). Et si la vitesse et la percussion sont ses principales qualités, le natif de Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis maîtrise l'art de la finition et du placement dans les seize mètres à la perfection. Celui qui a côtoyé un certain Kylian Mbappé au cours de sa formation est promis à un brillant avenir. Rennes serait donc bien inspiré de mettre la main à la poche pour remporter le gros lot.

Youcef Belaïli (Esperance Tunis)

Et pourquoi ne pas tenter le pari Youcef Belaïli ? Entre comportements inappropriés et suspension pour usage de cocaïne, l'ailier algérien a vécu jusqu'à maintenant une carrière très tourmentée. Mais tout porte à croire qu'il a enfin tourné la page. Il vient tout simplement de réaliser une saison complètement dingue. Alors qu'il a été l'une des principales attractions des Fennecs, champions d'Afrique en juillet dernier, il s'était déjà distingué quelques semaines plus tôt en inscrivant le but décisif en finale de Ligue des champions africaine avec son club de l'Esperance Tunis. Et si la Ligue 1 ne lui rappellera pas ses meilleurs souvenirs (il n'avait pas réussi à s'imposer à Angers), on verrait bien le milieu offensif de 27 ans retenter sa chance dans l'Hexagone. Belaïli est en pleine confiance et on l'imagine revanchard après son passage manqué en Ligue 1... L'occasion parfaite pour Rennes ? En tous cas, ça y ressemble beaucoup. Sa polyvalence, son volume de jeu et sa large palette technique pourraient plaire à Julien Stéphan.

Rémi Oudin (Reims)

Jeune espoir, buteur, passeur, ailier droit... C'est ce que recherche Rennes et ça colle parfaitement avec les caractéristiques du Rémois de 22 ans. Si cette saison doit être celle de la confirmation pour Oudin, il vient de claquer une saison plus que convaincante (10 buts, 4 passes décisives) et est désormais courtisé par plusieurs écuries européennes. Jean-Pierre Caillot demande entre 10 et 15 millions d'euros pour son petit protégé, une somme qui parait tout à fait raisonnable au vu du potentiel du Champenois. D'autant que sa cote pourrait continuer à grimper s'il poursuit sa fulgurante ascension des derniers mois, ce qui ferait un bon investissement pour la famille Pinault. Enfin, un départ vers les Rouge et Noir permettrait à Oudin de franchir un palier en découvrant la Ligue Europa tout en restant dans un Championnat qu'il connait bien.

Raphinha (Sporting Portugal)

Si M. Létang a pour habitude de recruter en France, pourquoi cette fois ne pas aller jeter un œil du côté de la capitale portugaise ? Raphinha fait aujourd'hui le bonheur du Sporting Portugal. Natif de Porto Alegre, il s'était révélé sous les couleurs de Guimarães en 2017-18, inscrivant 15 buts en Liga Nos. Capable d'évoluer sur les deux côtés, il a pour lui sa vitesse balle au pied, ses qualités de percussion et une superbe vista. Et son excellente patte gauche pourrait faire des étincelles en Ligue 1. A 22 ans, celui qui a la double nationalité brésilienne et italienne a tout du bon coup. En outre, c'est une emplette à moindre coût, puisque le site spécialisé Transfermarkt estime sa valeur à 8 millions d'euros.
Nicolas Jambou
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :