ben arfa (hatem) motta (thiago) (F.Faugere/L'Equipe)
On a appris

Mercato : Hatem Ben Arfa-Genoa, les raisons d'une attraction

Libre depuis la fin de son contrat à Rennes, cet été, Hatem Ben Arfa n'a toujours pas trouvé d'offre qui lui convienne. Le Genoa de Thiago Motta, qui s'intéresse à lui, pourrait toutefois changer la donne.

Hatem Ben Arfa n'est toujours pas redevenu un joueur de foot. Trois mois après le coup d'envoi de la saison, l'international français continue de s'entretenir de son côté autour d'un programme athlétique individualisé et de quelques five disputés en région parisienne. Les pistes se sont pourtant multipliées. L'Espanyol Barcelone et le Betis Séville sont venus aux renseignements, sans jamais aller plus loin. «Ils se sont peut-être renseignés ou ont noué contact, mais, à partir du moment où Ben Arfa considère qu'il doit être au centre du projet sportif, ça ne pouvait pas aller loin», a expliqué un proche du dossier à FF.
Si un projet « vibrant» n'arrivait pas, il pourrait mettre un terme à sa carrière.
Le Havre, par l'intermédiaire de son entraîneur Paul Le Guen, a tenté sa chance, avant de laisser tomber. «On lui avait soumis quelque chose, mais, visiblement, il a décidé de ne rien décider», avait expliqué le coach. Plus récemment, Nantes s'était sérieusement rapproché du milieu offensif. Sans jamais réussir à s'entendre sur un éventuel salaire. Mais une piste continue de prendre de l'ampleur depuis quelques jours. L'ancien Parisien étudie de plus en plus sérieusement la piste qui le mènerait au Genoa. Hatem Ben Arfa apprécie le jeu de passes développé par le club italien depuis l'arrivée sur le banc de touche de son ancien coéquipier Thiago Motta. Mieux, les deux hommes (photo) entretiennent d'excellentes relations. Le Français, qui a toujours beaucoup marché à l'affectif, n'a jamais oublié le jour où l'Italien était allé frapper à la porte de ses dirigeants pour qu'il touche les mêmes primes de fin de saison que ses coéquipiers. En privé, Ben Arfa explique qu'il ne signera que pour un projet qui le fera vibrer. Le Genoa, notamment. Et d'ajouter que si ce projet « vibrant» n'arrivait pas, il pourrait mettre un terme à sa carrière.

Dave Appadoo

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Flyrelax 26 nov. à 7:50

Pourquoi Hatem ne tente pas une aventure en ligue 2 ? C’est mieux que de rester sans club.

ADS :