Foto IPP/Paolo Bona Milano 28//07/2020 Campionato Serie A di Calcio 2019/2020 Inter-Napoli nella foto kalidou koulibaly Italy Photo Press Worldwide Copyright *** Local Caption *** (Paolo Bona/IPP/PRESSE SPORTS/PRESSE SPORTS)
Info FF - Transferts

Mercato : Kalidou Koulibaly d'accord avec Manchester City

Son avenir pourrait être l'un des feuilletons du dernier mois de mercato : Kalidou Koulibaly est actuellement toujours un joueur de Naples. Mais pour combien de temps ?

Comme chaque intersaison, le défenseur central du Napoli Kalidou Koulibaly est sollicité par les meilleures écuries. Jusqu'à présent, aucune offre n'est parvenue à satisfaire le président Aurelio De Laurentiis. Mais à 29 ans, c'est le timing adéquat pour réussir une plus-value XXL sur un joueur acheté 8 millions d'euros au KRC Genk en 2014. Il y a trois saisons, c'est sur son yacht dans le sud de la France que Roman Abrahmovitch avait rencontré le clan Koulibaly et le président napolitain pour tenter de faire signer le Sénégalais à Chelsea. Mais De Laurentiis avait refusé. Pourtant, les Blues avaient formulé une offre conséquente.

Lire :
-Le sommaire du nouveau FF
-Bastia, une tête et deux coeurs
-Deschamps : «Tous les compteurs sont remis à zéro»

80 millions d'euros ? Pas assez la saison dernière

La saison dernière, Manchester United avait fait du Napolitain son plan A mais les 80 millions d'euros évoqués n'avaient pas suffi... Le PSG a également sondé la piste, sous l'ère Henrique, l'hiver dernier. Leonardo a aussi discuté avec ses représentants, prenant des informations sur les conditions financières d'une arrivée du défenseur. Puis, plus rien... Alors que le mercato reprend, la piste la plus avancée mène au nord de l'Angleterre. Récemment, des négociations ont eu lieu avec Txiki Begiristain, le directeur technique de Manchester City. Un accord salarial a même été trouvé avec le joueur ! Reste à s'entendre avec Naples. Pour le moment, City n'a formulé aucune proposition au club italien. Seule certitude, l'avenir du joueur est entre les mains de son président. Interrogé sur le sujet, celui-ci a répondu qu'il fallait «demander à Manchester City, Manchester United et au PSG». Koulibaly n'est pas malheureux pour autant à Naples, où il est une idole. Peu enclin à faire des vagues, il n'ira pas au clash pour réclamer un départ. Mais en Premier League, il pourrait multiplier son salaire par deux et enfin exploiter ses droits d'image.

Une Info FF à retrouver dans la Zone Mixte du nouveau numéro de FF disponible ce mardi en kiosque ou dès maintenant en version numérique en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 1 sept. à 10:13

Man City par ci, Man City par là. On parle de 250 millions pour Messi plus son salaire, maintenant 100 pour Coulibaly. Avec les 850 millions deja depenses depuis l'arrivee de Guardiola en 2016 on en sera à 1,2 milliards s'ils font ca rien que sous l'ere Guardiola. On peut etre le meilleur entraineur du monde avec des budgets oareilsvmais toutben restant derriere Klopp qui ne beneficie pas des memes budgets.

Le_sage 1 sept. à 8:49

quand va-t-on stopper ce système qui place el fric au-dessus de tous les autres principes?L'angletterre va acheter tous les meilleurs joueurs du monde avec son fric ?comment les clubs des autres pays peuvent ils se qualifier en C1 avec des joueurs de seconde zone voir de 3éme zone ?exit l’Autriche, la roumaine, la Pologne qui ne servent que de faire valoirUn peu de courage les journalistes ? votre silence sert de complicité et va scier la branche sur laquelle vous êtes assis.

ADS :