boateng (jerome) (F.Faugere/L'Equipe)
Transferts

Mercato : le juste prix de Jérôme Boateng (Bayern Munich), que les rumeurs envoient au PSG

Les rumeurs l'envoyant au Paris Saint-Germain sont de plus en plus insistantes. Jérôme Boateng champion du monde avec l'Allemagne en 2014 et pilier de la défense bavaroise depuis 2011 pourrait venir compléter l'effectif de Thomas Tuchel. Mais à quel prix ?

Le soir du 13 juillet 2014 sous le ciel du Maracana, beaucoup ont retenu le but victorieux de Mario Götze offrant la Coupe du monde à l'Allemagne. Les plus observateurs auront été marqués par la performance gigantesque de la charnière centrale : Hummels et Boateng. Ils ne le savent pas encore mais deux années plus tard, ils formeront une arrière-garde presque infranchissable au Bayern Munich. Ce jour-là, Boateng est certainement au sommet de sa carrière et présente une feuille de match presque parfaite (100% de tacles réussies (6), 67% de duels aériens remportés (6), 9 dégagements).

Depuis, Boateng a continué d'étoffer son jeu malgré plusieurs blessures qui sont venues entacher certaines de ses saisons. Impérial dans les duels au sol comme dans les airs, ce monstre physique (1m92, 90kg) dispose également d'une bonne vision du jeu ainsi que d'une qualité de passes lui permettant de trouver des partenaires autant dans le jeu court que long. Que ce soit Heynckes, Guardiola ou Ancelotti, dans une défense à 4 ou à 3, l'international Allemand a toujours su s'adapter à l'idée de jeu et aux différents systèmes de ses coachs. Pep Guardiola ne tarissait pas d'éloges au moment d'évoquer le niveau de son défenseur à l'époque où il l'avait sous ses ordres : «Je lui ai souvent dit, si tu veux être l'un des meilleurs défenseurs centraux mondiaux, tu peux y arriver. Il est jeune, rapide, magnifique des deux pieds avec le ballon, a une bonne personnalité et c'est un bon gars. Il est important de se rappeler qu'il devient meilleur année après année».

Blessure et Coupe du monde manquée

Le pire ennemi de Boateng est peut-être son corps. En deux saisons, le défenseur bavarois a subi 15 blessures dont 3 longues indisponibilités (supérieures à 60 jours). La dernière en date, un claquage tendineux lors du match aller en quart de finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid, lui a fait manquer le match retour, la finale de la Coupe d'Allemagne et toute la fin de saison avec son club. Dans la foulée, Boateng a sombré lors du Mondial à l'image de l'équipe d'Allemagne qui a beaucoup souffert sur les transitions attaque-défense et éliminée dès les phases de groupes de la compétition.

Encore sous contrat jusqu'en 2021, Boateng avait fait part dès la fin du mois de mai de ses envies d'ailleurs : «C'est très difficile de quitter le Bayern, mais ce ne serait pas une décision contre le club. Je suis à un âge où je pense à partir de nouveau à l'étranger, il n'y a pas tant d'opportunités que ça pour aller à l'étranger dans une carrière». Une réunion entre l'agent du joueur et le directeur sportif du PSG Antero Henrique devaitt avoir lieu jeudi. A 29 ans, Jérôme Boateng a encore belles années devant lui si son corps n'en décide pas autrement. Pour toutes ces raisons, FF fixe le prix du défenseur allemand à 55 millions d'euros.
 
Najim Medini

Selon vous, quel est le juste prix de Jérôme Boateng ?

Réagissez à cet article
500 caractères max