ndombele (tanguy) (A. Martin/L'Equipe)
Transferts

Mercato : Le juste prix de Tanguy Ndombele, milieu de terrain de l'OL et de l'équipe de France

Devenu essentiel à Lyon en même temps que nouvelle coqueluche de l'équipe de France, Tanguy Ndombele ne tardera pas à de nouveau attiser les convoitises. Mais quel est son juste prix ?

En l'espace d'un an, et particulièrement ces derniers mois, tout s'est très vite enchaîné pour Tanguy Ndombele. Comme à l'accoutumée, l'intéressé a traversé cette première période charnière de sa jeune carrière avec la décontraction qui le caractérise. Et nul doute que cela l'a aidé à apporter son «insouciance», comme il se plaît à le dire en conférence de presse avec l'équipe de France. Après son énorme match avec les Bleus face à l'Uruguay (1-0), Ndombele a remis ça vendredi soir lors du derby face à Saint-Etienne (1-0). Où s'arrêtera-t-il ? Dans le Rhône, il est déjà, à 21 ans, l'un des éléments clés de la formation de Bruno Genesio, attendu au tournant à chaque match et sous le joug de la critique dès que les Gones passent au travers, comme ce fut le cas contre Bordeaux début novembre. «On a eu des attitudes qui n'étaient parfois pas les bonnes. Mentalement, on doit être forts dans nos têtes. Bruno Genesio a tenté de changer de système car Ndombele n'était pas très concerné aujourd'hui. Cela peut arriver», avait asséné le président de l'OL Jean-Michel Aulas après la rencontre. Une sortie médiatique qui surprend quand l'on sait le nombre de matches où Tanguy Ndombele est sorti du lot. Et qui est en même temps révélatrice des espoirs qu'il suscite.

Lire aussi : «El Feinto», famille, nonchalance, échecs, talent... : portrait de Tanguy Ndombele

Les grands clubs à l'affût

Forcément, la valeur marchande de Tanguy Ndombele a bondi. En l'espace d'un an, elle serait passée de 5,4 à 65,6 millions d'euros selon l'observatoire du football CIES. Jean-Michel Aulas n'est pas dupe et sait qu'il ne parviendra pas à garder sa pépite éternellement. L'été dernier déjà, plusieurs grosses écuries européennes auraient pris la température, voire plus : selon RMC Sport, Manchester City aurait formulé une offre de 50 millions d'euros, tandis que nous révélions dans nos colonnes que le PSG s'était lancé dans une opération séduction pour attirer le milieu de l'OL.
«Evidemment que le PSG peut envisager de faire une offre, c'est le joueur qui décide.» (Jean-Michel Aulas)
Le président de l'OL, star émérite de Twitter, a d'ailleurs entrouvert la porte au club de la capitale sur le réseaux social : «Evidemment que le PSG peut envisager de faire une offre, c'est le joueur qui décide.» Coup de bluff ou véritable ouverture des enchères ? En tout cas, le club francilien devra sortir le chéquier s'il décide de passer à l'attaque. D'autant que celui qu'on surnomme «El Feinto» est sous contrat avec l'OL jusqu'en 2023. Ainsi, FF.fr évaluerait son juste prix à 70 millions d'euros. Et vous ? - A.D.

Selon vous, quel est le juste prix de Tanguy Ndombele ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
Andrianiaina 28 nov. à 8:20

C'est une valeur sûre , pour PSG.

thbi 27 nov. à 11:17

Aulas fera cracher les futurs acquéreurs.

santos5 27 nov. à 10:43

C’est impressionnant le nombre de joueurs que vous envoyez au p s g, Dembélé, mendy, hasard, pulisic, pourquoi pas nordin, vous savez celui qui joue à l’asse, ou encore gullit ou koeman , ce serait pas mal

Pelao78 27 nov. à 9:46

Plus de 70M !!? Mdr ça sent l objectivité lyonnaise