reinaldo pauleta hugo leal (T. Bregardis/L'Equipe)
Ligue 1

Mercato, Ligue 1 : Ces Portugais passés par le PSG

C'est officiel. Le jeune milieu du Benfica Gonçalo Guedes a signé pour quatre ans et demi au PSG. Il rejoint un club où d'autres Portugais avant lui ont marqué l'histoire. Ou pas. Flash-back.

Pedro Miguel Pauleta
Indémodable, imbattable, inestimable : l'aigle des Açores reste la référence portugaise au PSG avec ses 76 buts inscrits en Ligue 1 en cinq saisons. S'il y a bien un Portugais qui a fait vibrer et danser le Parc des Princes, c'est bien lui.
 
Artur Jorge
Vainqueur de la Coupe de France en 1993 et champion de France en 1994, Artur Jorge a laissé un beau souvenir en tant qu'entraîneur du Paris Saint-Germain lors de son premier passage entre 1991 et 1994. Il reviendra sur le banc mais pour seulement six petits mois entre octobre 1998 et mars 1999.
 
Fernando Cruz
Il a fait partie de la première montée de l'histoire du club en première division. C'était lors de la saison 1970-71, quand le PSG a terminé champion de D2. Ce sera la seule saison de ce latéral gauche qui met un terme à sa carrière après plus de dix ans au Benfica et donc un an au PSG.
 
Felipe Teixeira
Il avait tous les critères pour faire une belle carrière au PSG. Il est né à la clinique du Parc des Princes, à deux pas de l'enceinte parisienne, et a été licencié au club de Boulogne-Billancourt dans sa jeunesse avant que ses parents ne rejoignent le Portugal à ses dix ans. Teixeira est alors repéré quand il porte les couleurs d'Istres en Ligue 2 entre 2001 et 2002. Signe du destin, il est recruté par le PSG... mais ne s'y imposera quasiment jamais avec ses dix-huit matches de L1 en trois ans.
 
Hugo Leal
Recruté pour quelque neuf millions d'euros par le PSG de Luis Fernandez, Hugo Leal fait malheureusement partie des plus gros flops du club parisien. Il sera resté trois ans, n'aura marqué qu'un seul but en Ligue 1, aura tout de même remporté la Coupe de France en 2004. Mais c'est tout. Et c'est bien peu.
Artur Jorge, vainqueur de la Coupe de France en 1993 et champion en 1994. (A. De martignac/L'Equipe)
Artur Jorge, vainqueur de la Coupe de France en 1993 et champion en 1994. (A. De martignac/L'Equipe)
Humberto Coelho
L'un des premiers joueurs lusitaniens à signer à Paris, en 1975. Ce milieu portugais arrive du Benfica et reste deux saisons, le temps de marquer sept buts en Championnat. Mais au cours du second exercice, il ne joue quasiment pas sous les ordres de Just Fontaine et part aux États-Unis.
 
Daniel Kenedy
Débarqué du Benfica à l'été 1996, Daniel Kenedy, arrière ou milieu gauche, ne restera qu'une seule saison dans la Capitale malgré son statut d'international espoirs portugais. Entre des problèmes de poids et une difficulté à vraiment s'imposer dans le PSG version Denisot, Daniel Kenedy repartira au Portugal un an plus tard.
 
Agostinho
Un milieu offensif gaucher, portugais, passé par les équipes réserves du Real Madrid, du FC Séville et par Malaga en Liga, ça peut toujours servir. Mais Agostinho ne jouera en tout et pour tout que 90 minutes en Ligue 1 avec le PSG ! Quatre petits matches en six mois entre juillet 2001 et janvier 2002 avant de retourner au Portugal.
 
Manuel Helder
Un flop, un de plus. En 1998, alors pièce maîtresse de Boavista, Manuel Helder débarque en tant que joker sous les ordres d'Artur Jorge, qui attend beaucoup de lui. Lors de sa présentation, il dit même de lui qu'il est le «Deschamps portugais» On n'a pas trouvé mieux pour mettre la pression à une nouvelle recrue. Il ne restera que six mois.
 
Helder Marino
S'il fallait constituer un pire onze de l'histoire du PSG, Helder Marino serait, malheureusement pour lui, l'un des elements clés. Le Portugais débarque au PSG en 2004 après des expériences à Newcastle, La Corogne ou Benfica. Les Parisiens pensent tenir un renfort de poids. Que nenni. Douze titularisations plus tard, le revoilà reparti sans gloire.
Timothé Crépin 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
hazeg 26 janv. à 19:10

Ils faisaient déjà un dab à l'époque

ADS :