Manuel Neuer, champion du monde 2014, est actuellement en pleine reflexion. (Gerrit van Keulen/ANP SPORT/PR/Presse Sports)
Transferts

Mercato : Manuel Neuer peut-il vraiment quitter le Bayern Munich ?

Alors que les négociations pour une prolongation de son contrat et l'arrivée programmée d'Alexander Nübel cet été ont créé des tensions entre Manuel Neuer et le Bayern, l'avenir du gardien allemand s'écrit-il toujours à Munich ?

Ces derniers jours, les deux parties ont tenu à calmer le jeu. Du côté du Bayern Munich comme de Manuel Neuer, on assure par médias interposés que les négociations concernant une prolongation du contrat du gardien allemand, qui s'achève en juin 2021, se poursuivent. Pourtant, les tensions entre le capitaine bavarois (34 ans) et ses dirigeants ont alimenté les rumeurs ces derniers mois. Neuer réclamerait un nouveau bail de cinq saisons, à vingt millions d'euros l'année ? «Ça n'a pas de sens, a clamé le champion du monde 2014 dans le quotidien Bild, dimanche. Je veux jouer aussi longtemps que je le pourrai, mais je sais que demander un contrat de cinq ans est utopique.»

Voir : la fiche de Manuel Neuer

Accompagné de son agent Thomas Kroth, Manuel Neuer a cependant regretté les fuites régulières autour de ces négociations. «Je ne connaissais pas le Bayern comme ça.» Le jeu de poker menteur se poursuit donc, alors que Karl-Heinz Rummenigge s'est montré «optimiste» mardi, toujours dans les colonnes de Bild : «Je pense qu'on trouvera une solution bénéfique pour tout le monde et que Manuel signera un nouveau contrat.» Les dirigeants du Bayern ont gagné des points dans l'esprit de leur gardien en prolongeant le contrat d'Hansi Flick, qui avait remplacé Niko Kovac en novembre dernier et a redonné un vrai élan, dans le jeu comme dans les résultats, au champion d'Allemagne.

Chelsea à l'affût ?

Mais le recrutement d'Alexander Nübel, le prometteur gardien de Schalke 04 qui rejoindra la Bavière cet été, a jeté un vrai froid. Neuer a moyennement apprécié ce message de rajeunissement programmé (Nübel a 23 ans), alors qu'il souhaite toujours disputer toutes les rencontres possibles s'il reste au club. Dans son interview dimanche, le troisième du Ballon d'Or 2014 a concédé que Nübel était «une excellente recrue», tout en clamant que le Bayern avait «déjà un très bon numéro 2 avec Sven Ulreich» et qu'une éventuelle garantie de temps de jeu accordée à son futur concurrent «ne peut pas exister dans le sport de haut niveau». Ambiance...

En attendant, et si le marché des gardiens reste assez fermé dans les plus grands clubs, plusieurs médias allemands avaient cité le nom de Chelsea comme potentiel point de chute en cas de départ. Le statut incertain de Kepa Arrizabalaga, qui avait perdu sa place en février avant de la retrouver début mars, pourrait d'ailleurs inviter les Blues à creuser la piste Neuer. Un gardien d'une telle envergure, malgré ses 34 ans, à un prix plutôt abordable à un an de la fin de son contrat, l'occasion pourrait être belle. Même si l'issue la plus probable de ce feuilleton reste une prolongation. Et une future cohabitation à surveiller dans le but du Bayern.
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 22 avr. à 18:37

Pas mal de gens semblent penser que Neuer a inventé l'action du gardien qui va très loin de sa ligne de but. C'est faire offense à Hugo Gatti (El Loco) qui faisait déjà cela dans les années 60-80 en Argentine mais surtout à Amadeo Carrizo qui était lui le vrai pionnier (encore en Argentine mais dans les années 40-60). Ce dernier a d'ailleurs été élu meilleur gardien d'Amérique du Sud du XXième siècle

raph88 22 avr. à 14:22

Ils vont trouver un accord !! Il n’a pas mieux que Manuel NEUER sur le marché... il a encore de belles années devant lui

ADS :