Balotelli a marquŽ 14 buts en Ligue 1 cette saison. (F.Porcu/L'Equipe)
INFO FF

Mercato : Mario Balotelli, Naples plutôt que l'OM ?

C'est un secret de polichinelle, Mario Balotelli va quitter Nice cet été. Si Marseille est souvent évoqué pour l'accueillir, Naples le suit également de près.

La rumeur a enflé à la vitesse d'un tweet du frère de Frank McCourt répondant à un message concernant Mario Balotelli : «C'est un monstre, je suis d'accord». Il n'en fallait pas plus pour que bruisse l'hypothèse Balotelli à Marseille. Les finalistes de l'Europa Ligue ont lourdement pâti du manque d'un grand numéro neuf, ni Germain ni l'improbable Mitroglou n'ayant fait réellement le job. Pourtant, l'affaire s'annonce plus compliquée qu'il n'y paraît. Déjà parce que Frank McCourt a annoncé la couleur à l'automne dernier : il a mis à disposition une enveloppe de 200 M€ sur quatre ans et 120 M€ ont déjà été dépensés. Aux dirigeants olympiens de se débrouiller avec les 80 M€ restants sur les deux prochaines saisons et demi.

Or, si Balotelli ne devrait pas être hors de prix à l'achat, sauf surenchère, il ne sera pas gratuit en termes d'émoluments. A Nice, Super Mario émarge à 450 000 € par mois hors bonus et avantages, prix d'ami négocié il y a deux ans quand le Transalpin cherchait à se relancer. Son poulain revenu à un très bon niveau, Mino Raiola ne fera pas de cadeau. D'autant que l'agent sait son poulain convoité, notamment par Naples. Les vice-champions d'Italie, qui pourraient enregistrer quelques départs importants, veulent se montrer offensifs, notamment en attaque, l'option Mertens en faux neuf ayant touché ses limites. Et le Napoli a des arguments à faire valoir : une place en C1 (au contraire de l'OM), une meilleure exposition par rapport à la sélection que Balotelli vient de réintégrer, des ressources financières en hausse, et enfin la présence sur place de sa fille. Si on ajoute que la Roma et particulièrement son coach Eusebio Di Francesco lorgnent sérieusement vers l'attaquant 27 ans, le mariage entre Balotelli et Marseille est loin d'être célébré.

Dave Appadoo

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max