Soccer Football - World Cup - Group D - Iceland vs Croatia - Rostov Arena, Rostov-on-Don, Russia - June 26, 2018   Iceland's Alfred Finnbogason in action with Croatia's Duje Caleta-Car   REUTERS/Marko Djurica (Reuters)
Transferts

Mercato, OM : Cinq choses à savoir sur Duje Caleta-Car, le nouveau défenseur de l'Olympique de Marseille

L'Olympique de Marseille a officialisé l'arrivée de Duje Caleta-Car, international croate du RB Salzbourg, assez méconnu du public français. FF.fr fait les présentations.

Un joueur précoce au palmarès déjà bien garni

Le défenseur a fait ses débuts en professionnel à l'âge de 16 ans avec le HNK Sibenik, en deuxième division croate. Mais il est vraiment dans la lumière depuis qu'il a rejoint le RB Salzbourg en 2014. Assez rapidement, il a eu l'opportunité de faire quelques apparitions avec l'équipe première et il a disputé son premier match de Ligue Europa en décembre 2014 (une victoire 5-1 contre l'Astra Giurgiu). Dès le début, il n'a pas déçu et il a même gagné la confiance d'Oscar Garcia, l'entraîneur du club autrichien à l'époque, lors de l'exercice 2015-16 (38 matches). La saison dernière, il est vraiment devenu un titulaire indiscutable à Salzbourg, où il a fait cinquante-trois apparitions, dont treize en Ligue Europa. «Je suis très reconnaissant envers le club et les entraîneurs qui m'ont accordé leur confiance, a-t-il expliqué au média Kroativ. Parfois, je me sens comme dans un rêve. Mais ensuite je me lève le matin et je vais m'entraîner avec Jonathan Soriano et tous mes coéquipiers.» À 21 ans, Caleta-Car a déjà gagné plusieurs titres avec le RB Salzbourg : quatre titres de champion d'Autriche et trois succès en Coupe nationale. En attendant d'autres trophées avec l'OM ?

Un physique imposant

Avec son mètre quatre-vingt-douze et ses quatre-vingt-neuf kilos, le nouveau défenseur de l'OM a des arguments physiques à faire valoir. Il devient d'ailleurs le plus grand gabarit du club phocéen. Logiquement, le Croate est très à l'aise dans le domaine aérien. La saison dernière en Ligue Europa, il a été le joueur du RB Salzbourg qui a remporté le plus de duels dans les airs (38). Un joueur dur sur l'homme qui devrait permettre à l'équipe de Rudi Garcia de gagner encore en solidité. Pour autant, il ne faut pas le ranger dans la case des défenseurs costauds en difficulté avec le ballon. Au contraire, Caleta-Car est à l'aise balle au pied, capable de faire des relances très propres. La saison dernière, il a marqué deux buts en Championnat (aucun de la tête) et délivré deux passes décisives en Ligue Europa. Aux côtés d'Adil Rami, il pourrait former une belle charnière centrale en Ligue 1.

Il est suivi par l'OM depuis longtemps...

L'intérêt du club phocéen pour le défenseur ne date pas d'hier, les recruteurs marseillais suivent Caleta-Car depuis un certain temps déjà. En 2013, le joueur aurait même pu débarquer à l'OM plutôt qu'au RB Salzbourg. «C'est dommage car les recruteurs de l'OM l'avaient supervisé à plusieurs reprises lorsqu'il était très jeune, a expliqué le scout croate Miladin Cipin au Phocéen. C'était presque gratuit, autour de 300 000 euros en indemnité de formation.» Une bouchée de pain. Marseille a dépensé près de 20M€ pour le défenseur croate, ce qui ferait de lui le troisième joueur le plus cher de l'histoire du club derrière Dimitri Payet (30M€) et Lucho Gonzalez (20M€).

...et il a affronté Marseille quatre fois en Ligue Europa

Les dirigeants marseillais comme les supporters ont déjà eu l'occasion de voir Caleta-Car à l'œuvre. En effet, l'OM a rencontré le RB Salzbourg à quatre reprises la saison dernière en Ligue Europa : deux matches en phase de poules (1-0, 0-0) et deux autres en demi-finales (2-0, 1-2 a.p.). À chaque fois, le défenseur croate était titulaire et il avait même délivré une passe décisive au match retour. En tout cas, Caleta-Car était déjà tombé sous le charme du stade en avril dernier. «L'ambiance du stade Vélodrome était sensationnel et c'était super motivant pour nous les joueurs», avait-il déclaré à l'issue de la rencontre à Marseille. Une déclaration qui devrait plaire aux fans marseillais.

Il faisait partie des 23 de la Croatie à la Coupe du monde

Convoqué en sélection dès octobre 2015, il a honoré sa première cape sous le maillot de la Croatie le 3 juin dernier, lors d'un match de préparation face au Brésil (0-2). Après avoir fait partie du groupe élargi pour l'Euro 2016, il a cette fois été appelé dans la liste des vingt-trois joueurs de Zlatko Dalic pour le Mondial 2018. Dans la hiérarchie des défenseurs centraux, Caleta-Car était derrière Dejan Lovren, Domagoj Vida et Verdan Corluka, ce qui ne l'a pas empêché de jouer contre l'Islande en phase de poules (2-1). Il était promis à un avenir en sélection puisqu'il été appelé dans toutes les catégories de jeunes de Croatie depuis les U17. Caleta-Car incarne probablement le futur de la défense des Vatreni.
Clément Gavard
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gascon64 23 juil. à 11:22

S'il est trop bon, les arbitres vont le sanctionne a tout va. comme cela il perdra as confiance. Il ne joue ni a Lyon, ni a Paris, donc dangereux pour le championnat. et les journalistes, bien sur, diront qu'il est dur sur le joueur, prouveront avec une video falsifie ou prit sur un angle bison, pour montrer qu'il met les crampons, on connait cela dans le sud.

scarmendato 21 juil. à 18:56

Et caleta car et caleta car ohé ohé... son hymne est déjà tout trouvé à celui là

phanou65 20 juil. à 18:23

C’est un monstre. Il a tout ce joueur. Mon frangin le voit jouer à Salzbourg tous les week-ends. Il n’a jamais vu un défenseur aussi impressionnant à cet âge depuis qu’il habitait à Madrid lors des débuts de Sergio Ramos au Réal.