Lucas Hernandez of Atletico de Madrid during the spanish league, La Liga, football match between Atletico de Madrid and Rayo Vallecano on August 25, 2018 at Wanda Metropolitano stadium in Madrid, Spain. *** Local Caption *** (Oscar J Barroso/AFP7/PRESSE SP/PRESSE SPORTS)
On a appris

Mercato : On a appris dans France Football que le Real voulait Lucas Hernandez

Un an après avoir payé la clause pour recruter Theo Hernandez à l'Atlético, le Real Madrid a bien failli faire la même chose cet été pour son frère Lucas.

Le mercato espagnol a failli se terminer sur une petite bombe. Après avoir raflé Theo Hernandez (qui vient d'être prêté une saison à la Real Sociedad) à l'Atletico Madrid en levant sa clause libératoire de 24 M€ en juillet 2017, le champion d'Europe en titre a failli refaire le même coup à son voisin avec son frère Lucas. Le Real était prêt à payer la clause libératoire du champion du monde et à lui offrir des conditions salariales plus élevées, de l'ordre de 12 M€ sur les cinq prochaines années.

Un raid que l'Atletico sentait déjà se dessiner au début du Mondial. C'est pour cette raison que ses dirigeants s'étaient rendus à Istra, mi-juin, afin de prolonger le contrat de leur défenseur, qui commençait à flamber en Russie. Ce dernier avait alors paraphé un nouveau bail jusqu'en 2024 (pour 8,5 M€ par an de salaire) et l'Atletico avait fait passer sa clause libératoire de 55 M€ à 80 M€ en croyant être tranquille. Mais le Real n'a pas été refroidi par cette nouvelle clause, pas plus que Manchester United, également à l'affût.

Vers une quatrième prolongation depuis 2016

Le nouveau statut de Lucas Hernandez, l'envie de préparer déjà l'après-Marcelo mais également d'avoir une solution de poids dans l'axe en plus de Varane et Ramos ont poussé Florentino Pérez à se remettre sur le dossier. Comme son nouveau coach Julen Lopetegui, le président madrilène est fan du Français. L'Atletico devrait vite réagir en offrant une quatrième prolongation depuis 2016 à son joueur formé au club. L'idée est de lui proposer un contrat très longue durée (comme récemment à Saul Niguez, qui a signé jusqu'en 2026), mais surtout de renforcer sa clause libératoire autour de 150 M€. Le latéral tricolore s'engagerait probablement jusqu'en 2025 avec un salaire en nette augmentation.
François Verdenet

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
YeledMatok5738 7 sept. à 15:24

Apres Maccaby Tel aviv * Grassoper Zurich * Red Bull Slasbourg ou vas Joue Moanes Dabour (2020-2025) **** 1. Atetico Madrid ( la Ligat) 2. Inter Milan(Series A) 3. Dijon ou Paris.sg ( Conforama ligue) 4. Tottenaham ( Premier Ligue)