Foto IPP/Massimo Rana Torino 16-02-2020 Calcio Campionato di Serie A 2019/2020 Juventus-Brescia nella foto l' esultanza di  paulo dybala dopo il suo gol  Italy Photo Press - World Copyright *** Local Caption *** (Massimo Rana/IPP/PRESSE SPORTS/PRESSE SPORTS)
Transferts

Mercato : Paulo Dybala (Juventus Turin), souviens-toi l'été dernier

Après avoir recalé Manchester United à l'été 2019, Paulo Dybala se retrouve quasiment dans la même situation à quelques semaines du mercato : prolonger avec la Juventus ou répondre aux sirènes de Manchester United, du PSG ou d'autres gros clubs...

Pourquoi est-il bankable ?

Dans l'ombre de Messi en Argentine, dans l'ombre de Ronaldo à la Juve, Paulo Dybala est à un tournant de sa carrière. L'Argentin peut-il être au cœur du projet d'un grand club ? Pour l'instant, il a manqué de caractère dans ce registre. Pourtant, son talent est incandescent. Sur une prise de balle, il est capable d'illuminer le jeu de son équipe. Dybala est un créateur qui sait aussi être très adroit devant le but. Lors de sa première saison à la Juve, il a fait très mal (27 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues) avant de marquer le pas en 2018-2019, cinq petits buts seulement en Serie A. Après une saison pour le moins décevante, Dybala s'est clairement refait la cerise. L'Argentin est de nouveau impactant sur le jeu de la Vieille Dame (24 matches, 7 buts et 9 passes décisives en Serie A). L'arrivée de Sarri a notamment amélioré sa cohabitation avec Cristiano Ronaldo.

Lire aussi : Timo Werner, Klopp-compatible

Quelle sa valeur ?

Paulo Dybala est à la Juve depuis 2015. Il était arrivé en provenance de Palerme contre une indemnité de 40 millions d'euros. Avec un contrat qui court jusqu'en juin 2022, l'attaquant turinois est estimé autour de 70 M€, mais la Juve en demandera au minimum 90 M€ pour refroidir le maximum de courtisans. Malgré les réelles interrogations du joueur sur son avenir, la Vieille Dame travaille sur une proposition de prolongation avec à la clé un contrat en or pour sa star.

Lire aussi : Quel été pour Jadon Sancho ?

Quel est son marché ?

Le PSG regardera encore cet été la situation de l'Argentin en fonction de l'évolution de son effectif. Lors de sa prise de fonction, Leonardo avait pris les renseignements nécessaires sur la situation de Dybala. A ce moment-là, l'idée du directeur sportif du PSG était de jouer la montre, et profiter d'une possible décote du joueur sur le marché des transferts. Mais le club de la capitale a finalement saisi une autre opportunité en Serie A avec le prêt de Mauro Icardi. L'autre gros client capable de débaucher le joueur de 26 ans se situe en Premier League, où Manchester United n'a pas abandonné l'idée de convaincre l'attaquant. En août dernier, l'affaire était quasiment bouclée dans le cadre d'un échange avec Romelu Lukaku, censé rejoindre la Juve, mais le natif de Laguna Larga s'est finalement retracté, officiellement pour un désaccord d'ordre financier. En réalité, des interférences sur des commissions demandées ont fait capoter le deal et poussé Romelu Lukaku vers l'Inter alors que son contrat à la Juve était prêt... Manchester United pourrait de nouveau tenter sa chance en incluant Dybala dans le cadre d'un transfert de Paul Pogba vers son ancien club (2012-2016). Il resterait à connaître les modalités financières. En Angleterre, Tottenham peut aussi revenir à la charge mais les Spurs ne feront pas le poids face à des clubs comme le Bayern capable de s'inviter dans le débat au moment opportun.
Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 18 avr. à 4:12

Tout à fait d’accord avec Heraclite: on laisse Neymar retourner au club qu’il attaque en justice (Barça) et on prend un joueur comme Dybala qui peut s’entendre avec Mbappé mais aussi Di Maria

Heraclite 17 avr. à 12:48

Et tu peux construire un collectif (genre vibration Liverpool ou Ajax l'annee derniere) qui va générer une charge émotionnelle qui serait plus que bienvenue par les temps qui courent. Je pense que pour des organisateurs de spectacle, ça doit être un argument de poids, non ?

Heraclite 17 avr. à 12:45

Dybala MBappe, associés devant, ça marche ?Parce que si ça marche, tu peux brader la Neymar World Company.

ADS :