(L-R) Derrick Luckassen of PSV, Quincy Promes of Ajax during the Johan Cruijff shield match between Ajax Amsterdam and PSV Eindhoven on July 27, 2019 at the Johan Cruijff Arena in Amsterdam, The Netherlands. (
Pays-Bas

Mercato : Promes, Afellay, Martinez... Les recrues à suivre en Eredivisie

Le Championnat des Pays-Bas a repris ses droits ce week-end. Si l'Ajax a perdu De Jong et De Ligt, les Lanciers ont aussi recruté du beau monde. Mais les Ajacides ne sont pas les seuls à avoir été actifs sur le marché des transferts, à l'image d'un PSV qui s'est aussi renforcé. FF présente cinq des recrues à suivre cette saison.

Quincy Promes (Ajax Amsterdam)

Il découvrait l'Eredivisie en 2012. Deux ans plus tard, et après 11 buts en 35 matches, Quincy Promes quittait le FC Twente et rejoignait le Spartak Moscou contre 15 millions d'euros. Âgé de 23 ans à l'époque, l'attaquant hollandais n'a pas eu de mal à s'intégrer au Championnat russe. Après une première saison à 13 buts, il terminait ensuite deuxième meilleur buteur avec 18 buts. Mais après avoir fait les beaux jours du club russe, le natif d'Amsterdam s'engageait avec le FC Séville pour un nouveau défi. En Espagne, l'ailier de 27 ans n'a pas pu illustrer tout son talent bien qu'il ait joué une quarantaine de matches la saison dernière, inscrivant 3 buts et délivrant 9 passes décisives. Cet été, il décidait de plier bagages direction l'Ajax, qui déboursait 16 millions d'euros pour le rapatrier. Un club qu'il connait bien puisqu'il y évoluait en équipe junior. Après un doublé Coupe-Championnat primé d'un beau parcours européen, l'Ajax compte évidemment sur sa nouvelle recrue pour réaliser une saison dans la continuité.

Lisandro Martinez (Ajax Amsterdam)

Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant il est LA révélation du Championnat argentin l'année passée. Le joueur du Defensa y Justicia a véritablement explosé grâce à une saison de haute volée. Des grosses prestations qui lui ont valu une sélection avec l'équipe d'Argentine le 22 mars dernier face au Venezuela. À seulement 21 ans, il est l'un des gros espoirs du football argentin. Pourtant, le défenseur central à un profil atypique. Un petit gabarit (1,78m pour 77kg) qui ne l'empêche pas de répondre présent dans les duels. Cet été, il a fait ses valises direction l'Eredivisie. Acheté seulement 6 millions par l'Ajax Amsterdam, il aura la lourde tâche de succéder à un autre gros espoir du poste : Matthijs de Ligt. Titulaire lors de la Supercoupe remportée face au PSV (2-0), il a déjà montré tout l'étendue de son talent en livrant un match plus que solide. Encore une bonne pioche pour les dirigeants ajacide si le joueur confirme tout son potentiel.

Leroy Fer (Feyenoord)

Après des débuts très prometteurs à Feyenoord puis à Twente, Leroy Fer s'en allait découvrir la Premier League du coté de Norwich. Très vite son style «box to box» et son grand gabarit (1,88m) vont coller au football anglais. Il rejoindra par la suite les Queens Park Rangers, puis Swansea. Mais gêné par deux grosses blessures qui lui feront manquer quasiment six mois de compétition chacune, le milieu hollandais ne parviendra pas à réellement s'imposer chez les Swans. À 29 ans, il a décidé de retourner du côté de son club formateur, à Feyenoord. À l'image d'un Afellay, ce choix semble être judicieux puisqu'un retour au bercail pourrait faire du bien à l'international hollandais (11 séléctions) qui a encore de belles années devant lui. Leroy Fer, qui avait goûté à la Coupe du monde en 2014, rêve secrètement d'être à nouveau convoqué par son pays avec en ligne de mire l'Euro 2020.

Bruma (PSV Eindhoven)

Longtemps considéré comme l'un des gros espoirs du football portugais, Bruma a rejoint cette année le Championnat des Pays-Bas. Lors de la saison 2012-13, le jeune ailier portugais de 18 ans se révélait au grand public sous les couleurs du Sporting Portugal. Son impressionnante vitesse et sa qualité technique avaient fait de lui un joueur très prisé sur le marché des transferts et après deux saisons au Portugal il s'en allait à la surprise générale en Turquie, direction Galatasaray. Malgré un prêt à la Real Sociedad, il jouera tout de même 86 matches avec le club stambouliote, mais ses performances trop irrégulières vont contraindre le club à le céder en 2017 à Leipzig. En Bundesliga, l'attaquant portugais va passer un cap surtout dans son jeu, lui qui manquait souvent de justesse technique. En 67 matches, il inscrira 10 buts et délivra 5 passes décisives. Cette année, à 24 ans, il a rejoint le PSV Eindhoven et doit enfin confirmer tout son potentiel. Dans un Championnat qui correspond sans doute plus à ses qualités, il devrait être un atout offensif majeur pour son équipe.

Ibrahim Afellay (PSV Eindhoven)

Il était considéré comme l'un des plus grands espoirs du football néerlandais lors de ses premières années au PSV, et après un transfert au FC Barcelone, Ibrahim Afellay est petit à petit retombé dans l'anonymat, la faute surtout à des blessures graves. Passé ensuite par Schalke 04 ou l'Olympiakos, il tombait définitivement aux oubliettes à Stoke City. À 33 ans, il pourrait se relancer dans son club formateur pour ce qui ressemble fortement à une dernière chance. Dans une attaque orpheline de son meilleur buteur (Luuk de Jong, parti au FC Séville), Afellay devra assumer son statut d'ancien pour prouver qu'il peut encore être utile à son équipe. Bien loin du joueur insouciant qu'il était à ses débuts, Afellay a tout de même gardé sa qualité technique au-dessus de la moyenne. Son retour aux sources pourrait lui faire du bien et il pourrait être une réelle plus-value dans l'effectif, lui qui est arrivé libre cet été.
Hanif Ben Berkane
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :