Championnat des étoiles
s'abonner
Leonardo Balerdi (Dortmund)Wolfsburg, 23.05.2020, Fussball Bundesliga, VfL Wolfsburg - Borussia Dortmund 0:2 *** Local Caption *** (TimGroothuis/Pool/WITTERS/PRES/PRESSE SPORTS)
Transferts

Mercato : qui est Leonardo Balerdi, nouvelle recrue de l'OM ?

Leonardo Balerdi est un nouveau joueur de l'Olympique de Marseille comme l'a annoncé le club phocéen ce mardi. Puisque le défenseur argentin n'est pas bien connu en France, FF fait les présentations.

Il peut jouer milieu défensif

C'est peut-être un des aspects qui attire André Villas-Boas, sa polyvalence. Tout comme Boubacar Kamara, dont l'avenir à Marseille est incertain, Leonardo Balerdi est capable d'évoluer en défense centrale et au poste de sentinelle. En réalité, milieu de terrain était même son poste avant d'intégrer Boca Juniors en 2015. Il expliquait en 2017 à La Republica : «Boca avait besoin de grands joueurs en défense, et comme je le suis (1.87m aujourd'hui), ils m'ont essayé à ce poste pour voir ce que ça donnerait. J'ai été bon. La vérité, c'est que je m'y suis habitué et que j'aime ça. J'apprends aussi beaucoup à ce poste.»

Premiers pas réussis

Il a dû attendre le 27 août 2018 pour jouer son premier match en pro. 19 ans au compteur, mais une belle assurance pour une première à la Bombonera. Deux mois plus tard, il est de nouveau titularisé face à Rosario Central, et impressionne par sa propreté. Sept dégagements, cinq tacles, trois interceptions, deux ballons contrés, et dix duels aériens remportés sur douze. Des chiffres suffisants pour obtenir le clean sheet et par la même occasion le trophée d'homme du match. La Bombonera était déjà dans sa poche.

Habitué de l'Albiceleste

C'est une curiosité de son parcours. Sans avoir évolué avec l'équipe première de Boca, il était tout de même appelé pour représenter son pays en sélections de jeunes. Il avait donc déjà joué trois matches avec l'Argentine avant de porter officiellement le maillot de de Boca. Titulaire indiscutable en U20, il faisait une croix sur la Conmebol Sudamericano U20 (l'équivalent de la Copa America jeunes) en 2019 à cause d'une blessure. Pas de quoi entamer son crédit au pays. Puisqu'en septembre 2019, et après avoir joué un match avec la réserve du Borussia Dortmund, il était appelé en A pour jouer 7 minutes contre le Mexique, puis 8 autres un mois plus tard face à l'Equateur. Avant d'être finalement appelé en U23 pour un amical en novembre de la même année. Surprenant !

Pas de références au très haut niveau

Aucun match en Copa Libertadores avec Boca Juniors, mais surtout très peu de minutes en pro à Dortmund. En cumulé, c'est même moins de deux matches. Pour une seule titularisation, dans un match sans enjeu pour la dernière journée de Bundesliga contre Hoffenheim (0-4). Un match dans lequel il n'était pas exempt de tout reproche sur plusieurs des quatre buts, la faute à un placement trop offensif, ou une relance souvent hasardeuse. Mais, titulaire en réserve, il a pu gratter des minutes dans des matches déjà ficelés, même en Ligue des champions (7 minutes face au Slavia Prague). Peu, pour jouer un rôle important dans une équipe engagée sur tous les tableaux.

Le successeur de... Dario Benedetto ?

Début 2018, Balerdi, alors considéré comme le futur crack de la défense portègne, est dans la liste pour jouer la Copa Libertadores. Dario Benedetto lourdement blessé – une rupture des ligaments croisés – le défenseur hérite alors de son numéro 9 ! Finalement aligné lors d'aucune rencontre, il ne l'exhibait pas en match. En revanche, Benedetto lui, devait se contenter du numéro 18 à son retour. Changement qui ne l'a pas empêché de marquer cinq buts, malgré une défaite en finale. Comble du hasard, le défenseur portait ce numéro 18 à Dortmund. Avant de le porter à Marseille ? Non, il va hériter du numéro 5, laissé vacant depuis le départ de Lucas Ocampos.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :