Dries Mertens aurait pu signer au FC Barcelone. (A. Mounic/L'Equipe)
Digest

Mertens plaisait au Barça, Seri au PSG, et Zé Roberto arrête

Mertens, la bonne affaire

Pas sûr que Dries Mertens soit encore à Naples la saison prochaine. Il a en tout fait saliver ses courtisans dans une interview parue  dans le journal belge Het Laatste NieuwsV : «Je suis devenu une bonne affaire ! Où pouvez-vous trouver un joueur qui marque 28 buts en Serie A [la saison dernière] et coûte 28 M€ ? Nulle part, pas vrai ? J'ai bien négocié [son contrat].» Le numéro 14 de Naples est également revenu sur l'intérêt du FC Barcelone, l'été dernier : «J'aurais été remplaçant de Leo Messi, Luis Suarez et Neymar. Après une grande année à Naples je ne voulais pas retourner sur le banc, même au Barça. J'ai décidé de signer un nouveau contrat ici et Neymar est allé au PSG [...]. Parfois, je me demande où j'en serais aujourd'hui à Barcelone. J'aime y penser parce que, si vous regardez qui joue à gauche ces derniers mois, j'aurais pu y être.»

Seri ne dit pas non au PSG

Jean-Mickaël Seri est niçois. Mais il aurait pu porter le maillot du PSG, cette saison, comme il l'a confirmé dans les colonnes du Parisien. «il y a eu (des contacts, ndlr), notamment avec le directeur sportif, Antero Henrique. Partir pour partir ne m'intéresse pas. Si je franchis le pas, ce sera forcément pour une équipe où je me sens désiré et qui joue au ballon. Paris a cette philosophie à laquelle je suis très attaché. Donc, pourquoi pas.» L'international ivoirien est sou contrat avec l'OGC Nice jusqu'en juin 2019.

Gignac de retour au bon moment

Après 537 minutes de mutisme devant le but, André-Pierre Gignac a retrouvé le chemin des filets. Bien lui a pris puisque sa réalisation de la tête a permis aux Tigres de se qualifier pour le dernier carré du Tournoi d'Ouverture du Championnat mexicain. La demi-finale se disputera face au vainqueur de Club America – Cruz Azul.

Zé Roberto va prendre sa retraite

Ce lundi, le livre de Zé Roberto (43 ans) va se refermer. L'ancien international brésilien (84 sélections) va clore une carrière qui démarré en 1994 sous les couleurs de Santos. Ensuite, les chapitres de sa vie l'ont emmené notamment au Bayer Leverkusen, au Bayern Munich et au Real Madrid, où il a notamment soulevé la Ligue des champions. Il portera une dernière fois les couleurs de Palmeiras, ce lundi, face à Botafogo.
«Je le veux, la direction le veut, les propriétaires le veulent donc Michael est dans une situation confortable s'il veut continuer avec nous.» Visiblement, Michael Carrick n'aura pas besoin d'entretien d'embauche s'il souhaite intégrer le staff de José Mourinho., à Manchester United L'international anglais a pu retrouver, cette semaine, l'entraînement collectif après plusieurs semaines éloigné des terrains en raison de soucis cardiaques.
Réagissez à cet article
500 caractères max