(L'Equipe)
Ballon d'Or France Football 2017

Messi, Kane, Lewandowski, Ronaldo, Cavani... Top 10 des meilleurs buteurs de l'année

Ils ont au moins un point en commun : ils enfilent les buts comme des perles. En club ou en sélection. Ou les deux. Top 10 des meilleurs buteurs, toutes compétitions confondues, de l'année civile 2017.

1- Lionel Messi, Argentine, FC Barcelone : 46

S'il est bien loin de son propre record sur une année civile (91 buts en 2012 !), le lutin argentin du Barça n'en reste pas moins le meilleur artificier de 2017. Son total ? 46 réalisations, en 48 matches, dont 1 en sélection. Sa compétition préférée ? La Liga. 28 rencontres, 36 buts, dont un quadruplé, un triplé et... onze doublés.

2- Robert Lewandowski, Pologne, Bayern Munich : 44

A 29 ans, le Polonais est également un habitué du classement des meilleurs buteurs sur une année civile. Septième en 2015 (38 réalisations), cinquième en 2016 (39), il est cette fois deuxième, juste derrière Messi, avec 44 buts en compteur, en 40 rencontres, dont 9 en 6 sélections et 26 en 24 matches de Bundesliga.

3- Harry Kane, Angleterre, Tottenham : 43

A 24 ans, le Londonien de naissance fait déjà partie des meilleurs artificiers mondiaux. Après deux exercices brillants en 2014-15 et 2015-16, Harry Kane a encore monté son niveau d'un cran pour venir titiller la vieille garde. Si son bilan en club sur l'année 2017 est épatant (31 matches, 36 buts, dont un quadruplé, cinq triplés et six doublés), il porte également très bien le maillot des Three Lions : 7 buts en 6 capes cette année.

4- Cristiano Ronaldo, Portugal, Real Madrid : 42

Le Portugais est dans la lignée de son année 2016, où il avait scoré à 42 reprises, en 42 matches. Cette fois, il a joué 44 rencontres, dont dix avec le maillot national sur les épaules (11 buts). Comme Messi, CR7 aime bien marquer à plusieurs reprises dans un même match. En tout, il a signé trois triplés, et neuf doublés...

5- Edinson Cavani, Uruguay, Paris-SG : 37

Le départ de Zlatan Ibrahimovic du PSG à l'été 2016 lui a fait le plus grand bien. Titulaire depuis à la pointe de l'attaque parisienne, l'ancien Napolitain fait feu de tout bois. Sur l'année, il a inscrit 37 buts, en 44 rencontres. Dont 25 en 27 matches de Ligue 1, et 5 en 4 sorties en Ligue des champions.

6- Pierre-Emerick Aubameyang, Gabon, Borussia Dortmund : 35

A 28 ans, l'ancien Stéphanois a bien grandi. Comme Cavani, il a su profiter du départ de l'attaquant vedette de son club, en l'occurrence Robert Lewandowski, à l'été 2014, pour être replacé dans l'axe et faire sauter la banque. En 2017, Aubameyang a inscrit 35 buts, en seulement 39 rencontres.
Pierre-Ermerick Aubameyang. (Uwe Speck/WITTERS/PRESSE SPORT/PRESSE SPORTS)
Pierre-Ermerick Aubameyang. (Uwe Speck/WITTERS/PRESSE SPORT/PRESSE SPORTS)

7- Edin Dzeko, Bosnie-Herzégovine, AS Roma : 32

Il lui a fallu rejoindre l'AS Roma, à l'été 2015, pour qu'il retrouve les statistiques qui étaient les siennes à Wolfsburg, entre 2008 et 2011. Après une saison 2015-16 timide dans la capitale italienne, Edin Dzeko a clairement hissé non niveau de jeu. Et les chiffres s'en ressentent forcément. En 2017, l'attaquant de 31 ans a fait trembler les filets 32 fois, en 39 matches au total.

7- Ciro Immobile, Italie, Lazio Rome : 32

A 27 ans, l'attaquant italien revit sous le maillot de la Lazio. Après des expériences plus ou moins ratées à Dortmund, Séville ou au Torino, il a rejoint le club romain en 2016. Résultat : 40 rencontres au total en 2017, pour pas moins de 32 buts.

7- Romelu Lukaku, Belgique, Everton puis Manchester United : 32

Il n'a que 24 ans mais débute déjà sa neuvième saison en professionnel, sous le maillot de son cinquième club. Reste que le natif d'Anvers a pris une tout autre dimension en 2017. Que ce soit sous le maillot d'Everton (20 matches, 16 buts), de Manchester United (10 rencontres, 11 réalisations) ou de la sélection (6 capes, 5 buts), il a très souvent fait mouche. Il a d'ailleurs marqué lors de ses huit derniers matches (11 buts au total), série en cours...

10- Radamel Falcao, Colombie, AS Monaco : 30

Il revit, tout simplement. Lui qui avait totalement disparu de la circulation en Angleterre, avec Chelsea ou Manchester United entre 2014 et 2016, a retrouvé le plaisir de jouer, et de marquer, avec l'ASM. Ses chiffres ? 30 buts, en 41 rencontres. Digne de ses plus belles années à Porto ou à l'Atlético.

10- Dries Mertens, Belgique, Naples : 30

Après trois saisons assez moyennes en termes de statistiques avec Naples (22 buts en 97 matches de Serie A sur la période), le Belge a été replacé dans l'axe par son coach au début de l'exercice 2016-17. Un véritable succès. Rien qu'en 2017, l'attaquant de 30 ans a marqué plus de buts (30) que lors de ses trois premières saisons en Serie A. Le tout en 42 matches.
Bruno Rodrigues
Dès ce mardi 10 octobre, dans vos kiosques et en ligne, retrouvez le numéro spécial de FF consacré aux 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football 2017. Avec une interview exclusive d'un des nommés.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
cheikhou.sem 9 oct. à 16:33

vous même vous le reconnaissez avec votre classement de buteurs, sur l´année 2017 est le joueur le plus performant du monde. Donc assez d´hypocrise donner lui le ballon d´or point barre.