messi (lionel) (L'Equipe)
FIFA Ballon d'Or 2015

Messi, la preuve par cinq

Sacré pour la cinquième fois après 2009, 2010, 2011 et 2012, Lionel Messi peut savourer en ouvrant grand la main. Give me five !

Messi en cinq buts

  
Le tout premier avec le Barça, inscrit contre Albacete, le 1er mai 2005
Le tout premier avec l'Argentine, à Bâle, face à la Croatie, le 1er mars 2006
Le plus «Maradonesque», inscrit contre Getafe, le 18 avril 2007
Le plus «Clasico» devant le Real Madrid, en demi-finale aller de C1, le 27 avril 2011
Le plus royal, contre l'Athletic Bilbao, en finale de la Coupe du Roi le 30 mai 2015

Messi en cinq gestes

  
Quand il a rendu folle la défense de Saragosse, le 21 mars 2010
Quand il a transpercé l'Espagne, le 7 septembre 2010
Quand il a fait des misères à Almunia et Arsenal, le 8 mars 2011
Quand il a mystifié Milner et régalé Guardiola, face à Manchester City, le 18 mars 2015
Quand il a mis Boateng sur les fesses lors de Bayern-Barça, le 6 mai 2015

Messi en cinq déclas

«Il a sa personnalité, j'ai la mienne. Il a son jeu, j'ai le mien. Nous sommes différents sur tous les aspects. Mais actuellement, c'est lui le meilleur.» (Cristiano Ronaldo, en 2011, alors que Messi est élu meilleur joueur par l'UEFA)
 
«Il est indiscutablement le plus grand joueur à avoir enfilé des chaussures de foot, ne tentez pas de discuter ce point.» (Gary Lineker, en mars 2015, après la prestation de Messi devant Manchester City en 8e de finale retour de Ligue des champions)
 
«Jouer avec lui, c'est jouer avec le jamais vu. Le football nous contrôle, et lui contrôle le football.»  (Javier Mascherano, en mars 2015, après la même rencontre face aux Citizens)
 
«Messi est unique. C'est un joueur impossible à marquer. Il fait toujours la différence. Avec lui, n'importe quelle grande équipe peut gagner la Ligue des champions. Messi a été l'adversaire le plus dangereux que j'ai affronté. À chaque fois que je devais faire face à lui, je passais des heures à préparer mon collectif pour le stopper. Même si l'arrêter est impensable.» (José Mourinho, en mai 2015, après la demi-finale aller de C1 entre le Barça et le Bayern)
 
«En tant qu'Argentin et supporter, je te dis merci et en tant que collègue (si tu me permets de te dire humblement collègue parce que toi, avec une balle sur un terrain, c'est de la magie, et les autres, nous sommes simplement des joueurs de football ou essayons de l'être). Je sais qu'aujourd'hui, un jour après la défaite, tu échangerais plus que quiconque n'importe lequel de tes 1 000 titres et records pour nous donner un peu de joie, à nous les amateurs de football et supporters de l'Argentine. Pardon pour ceux qui veulent voir en toi l'échec et la chute. Seul toi, avec ton incroyable talent, peux mettre la barre tellement haut que, quelques fois, on oublie que tu es de cette planète. Aujourd'hui, tu me fais et tu m'as fait apprécier le football comme personne ! Merci Leo simplement...» (Dario Cvitanich, le 5 juillet 2015, après la défaite de l'Argentine en finale de la Copa America)

Messi en cinq photos

  
Jusqu'en 1994, Lionel Messi, le premier à gauche au second rang sur la photo, joue avec l'équipe du quartier de Grandoli. (L'Equipe)
Jusqu'en 1994, Lionel Messi, le premier à gauche au second rang sur la photo, joue avec l'équipe du quartier de Grandoli. (L'Equipe)
Il est haut, Messi. Au Camp Nou, un peu plus qu'ailleurs. (L'Equipe)
Il est haut, Messi. Au Camp Nou, un peu plus qu'ailleurs. (L'Equipe)
Quelques secondes avant la fin du match amical entre l'Allemagne et l'Argentine, en août 2012, un spectateur pénètre sur la pelouse pour serrer la main de Messi, bon prince amusé. (L'Equipe)
Quelques secondes avant la fin du match amical entre l'Allemagne et l'Argentine, en août 2012, un spectateur pénètre sur la pelouse pour serrer la main de Messi, bon prince amusé. (L'Equipe)
Leo Messi va pouvoir ajouter un cinquième Ballon d'Or à sa collection.  (L'Equipe)
Leo Messi va pouvoir ajouter un cinquième Ballon d'Or à sa collection. (L'Equipe)
Le podium du FIFA Ballon d?Or 2015. (L'Equipe)
Le podium du FIFA Ballon d?Or 2015. (L'Equipe)

Messi en cinq dates en or

1er décembre 2009 : Lauréat du Ballon d'Or France Football 2009 avec une avance record sur son dauphin, Lionel Messi devient le premier Argentin à recevoir la plus prestigieuse des récompenses individuelles depuis son ouverture en 1995 aux joueurs non-européens du Vieux Continent.
 
10 janvier 2011 : Malgré son absence de titres majeurs, Messi obtient les faveurs du nouveau jury du FIFA Ballon d'Or, constitué de trois collèges, journalistes, sélectionneurs et capitaines des équipes nationales, pour décrocher le trophée en 2010.
 
9 janvier 2012 : La passe de trois pour l'Argentin du Barça qui, avec ce FIFA Ballon d'Or 2011, rejoint alors Cruyff (1971, 1973, 1974), Platini (1983, 1984, 1985) et Van Basten (1988, 1989, 1992), triplement récompensés avant lui. Un record historique lui est déjà promis...
 
7 janvier 2013 : Devenu meilleur buteur de l'histoire sur une année civile (91 buts avec notamment le premier quintuplé de l'histoire de la Ligue des champions), le numéro 10 blaugrana décroche le FIFA Ballon d'Or 2012 et devient le premier joueur sacré quatre fois. Il est désormais seul au monde.
 
11 janvier 2016 : Cinq trophées glanés avec le Barça dont la Ligue des champions et la Liga, 52 buts en 61 matches toutes compétitions confondues sur l'année 2015, et un cinquième Ballon d'Or pour la Pulga. Tape m'en cinq, Messi !
Thomas Simon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
PHILTHIBAUT 11 janv. à 22:37

Bravo tu es le meilleur, mais avec tes grandes oreilles je pense que tu es un extra- terrestre.