(L'Equipe)
Ligue 1 - PSG

Meunier, Kehrer ou Alves ? Trois suiveurs du PSG font leur choix au poste de latéral droit

De retour six mois après une blessure au genou, Dani Alves est, avec Kehrer et Meunier, une des trois options dont dispose Thomas Tuchel au poste d'arrière droit. FF.fr a souhaité discuter des qualités et des défauts de chacun avec les suiveurs du club.

Philippe Goguet * : «Dans un système avec un piston, Meunier est peut-être le mieux placé»

«Aucun des trois ne représente une solution parfaite. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Le joueur parfait serait un mix entre l'aspect défensif de Kehrer, le volume de jeu de Meunier et la justesse technique de Dani Alves. Mais tout est une question de contexte, par rapport à la défense à 3 ou à 4. Sur une défense à quatre, celui qui apporte le plus de garanties, c'est Kehrer. C'est celui qui défend le mieux. En revanche, il manque peut-être un peu de justesse offensive. Il est bon à toutes les positions, avec lui tu peux changer de système de jeu en cours de match. Dani Alves est assez bon dans le duel, mais il manque de vitesse. Il a la justesse technique, toutefois il a des manques au niveau physique qui sont trop importants. Il ne peut pas tenir physiquement 90 minutes mais il peut apporter beaucoup en entrant en jeu. Il a l'avantage d'être un latéral, mais de réfléchir comme un milieu de terrain : dans la gestion du tempo, comment garder le ballon. Jamais on ne pourra remettre en cause sa mentalité, c'est un compétiteur énorme.
«Dani Alves peut être utilisé avec un autre latéral, plus haut pour blinder un peu. Avec Kehrer ce ne serait pas mal défensivement»
Le moins bon défensivement, c'est Meunier. C'est le plus grand, donc le moins mobile sur les petits appuis. En revanche, dans un système avec un piston, il est peut-être le mieux placé. C'est un poste où il faut un gros volume de jeu, de la présence offensive. Il a de vraies lacunes défensivement. Meunier défend mal en 1 contre 1 et a une mauvaise lecture des trajectoires. Après, il y a une autre solution. Dani Alves peut être utilisé avec un autre latéral, plus haut pour blinder un peu. Avec Kehrer ce ne serait pas mal défensivement. Si tu es à l'extérieur, que tu dois chercher un résultat, tu peux le mettre avec Meunier.»

* Fondateur de CulturePSG, site d'actualité et d'analyse sur le PSG.

Jimmy Algerino * : «J'ai été impressionné par l'attitude et la prestation de Kehrer contre Liverpool»

«Tout dépend du système que Tuchel veut mettre en place. Par rapport aux dernières saisons, il y a quand même des options pour s'adapter à l'adversaire et au contexte du match. J'ai été impressionné par l'attitude et la prestation de Kehrer contre Liverpool. Il a cette solidité défensive. Dani Alves, s'il retrouve l'intégrité physique, sur un match à enjeu, il apportera ce qu'on attend de lui. Avec sa blessure, il ne retrouvera pas certains aspects de son jeu. Mais il a le mental, il peut sortir de gros matches. En Ligue des champions surtout, ils vont se retrouver face à des gros adversaires qui vont dominer, ils seront sous pression, ça peut lui faire du mal. Mais dans un match où le PSG domine, il peut amener offensivement, se projeter dans un contexte où l'aspect défensif est moins important. Il a le mental, l'envie et sa présence ne peut être que bénéfique pour le groupe.
«Avec sa blessure, il (Dani Alves, NDLR) ne retrouvera pas certains aspects de son jeu»
Et puis il y a Meunier qui allie un peu tout. Cette concurrence permet aussi de les garder sous pression. Pour Kehrer, son apport offensif peut ne pas être suffisant quand le PSG est mené, avec le ballon et faisant le jeu. Mais il a quand même une qualité de transmission intéressante pour la relance. En fonction du match, il y a la possibilité de mettre Kehrer ou Meunier avec Dani Alves devant. Tuchel peut aussi moduler, en passant à trois avec Alves plus haut. Kehrer se met toujours au service de l'équipe, il est à fond dans sa tâche, il peut aussi compenser certaines carences dans le replacement. C'est un vrai défenseur, il apporte plus de certitude. Meunier a un gros volume, mais parfois il doit mieux gérer les tâches défensives.»

* Défenseur du PSG de 1996 à 2001.

Éric Rabesandratana * : «Pour l'instant, les joueurs à ce poste ne remplissent pas encore complètement leur rôle»

«Je mettrais Meunier numéro un, sauf si Dani Alves est en pleine bourre mais il ne l'est plus vraiment. Mais il peut encore contribuer. Kehrer a été très bon et il est intéressant à ce poste-là mais je pense que c'est surtout pour dépanner plutôt que pour s'installer définitivement. C'est un peu du gâchis. Je préfère le voir en charnière centrale à trois. Surtout par rapport au système de Tuchel qui se transforme à volonté. Le panel de joueurs à sa disposition est intéressant. Meunier doit faire mieux compte tenu de ses qualités et de ce qu'il montre en sélection. Au niveau des centres par exemple, il doit être meilleur, on en attend mieux. Son apport à Paris n'est encore suffisant. Meunier pourrait permettre d'exploiter les côtés et d'avoir une meilleure utilisation des ailes, au-delà de l'excellente entente entre Neymar et Mbappé.
«Le système à 3 dans l'axe est le meilleur pour le PSG avec les joueurs qu'il y a, et Marquinhos peut même faire le quatrième homme devant la charnière»
On sait que Cavani, quand on lui met les ballons devant le but, il va les mettre au fond. Cela donnerait une autre alternative dans le jeu. Les hommes de couloir n'apportent pas encore assez. Le système à 3 dans l'axe est le meilleur pour le PSG avec les joueurs qu'il y a, et Marquinhos peut même faire le quatrième homme devant la charnière. Ça doit permettre aux latéraux d'avoir moins de pression défensive et de s'éclater. Associer deux latéraux relèverait peut-être plus du dépannage, à un moment du match, si un n'est pas trop performant à droite. En tout cas, pour l'instant, les joueurs à ce poste ne remplissent pas encore complètement leur rôle.»

* Défenseur du PSG de 1997 à 2001.
Jérémy Docteur
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :