Justice

Attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 : Michel Platini est sorti de garde à vue

Placé en garde à vue mardi pour être interrogé dans le cadre de l'enquête pour corruption sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, Michel Platini en est sorti dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit.

Michel Platini est sorti de garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit et demi, a-t-on appris auprès de son entourage. L'ancien patron de l'UEFA était interrogé depuis mardi matin à Nanterre dans le cadre de l'enquête sur des faits de corruption présumée dans l'attribution des Coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar.
Platini après sa garde à vue : « Toute cette affaire me dépasse »
Assisté de son avocat, maître William Bourdon, l'ancien président de l'UEFA avait été convoqué comme témoin. À son arrivée mardi matin au bureau de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), les policiers lui ont signifié son placement en garde à vue.
Garde à vue levée pour Sophie Dion, ex-conseillère de Sarkozy
Jusqu'à tard dans la soirée, ils l'ont interrogé sur son rôle dans l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022. Selon les informations de L'Équipe, ce n'est pas la première fois que Michel Platini était questionné dans le cadre de cette enquête préliminaire ouverte pour des « faits de corruption active ou passive de personnes n'exerçant pas une fonction publique ».

Maître Bourdon, avocat de Platini : «Beaucoup de bruit pour rien»

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :