Miguel Cardoso voulait parler seulement du match à Lyon. ( V.Michel/L'Equipe)
Ligue 1 - Nantes

Miguel Cardoso (Nantes) : «Il a manqué le respect»

Miguel Cardoso, qui devrait vivre son dernier match comme entraîneur de Nantes à Lyon ce samedi (20h00) avant d'être remplacé par Vahid Halilhodzic, a surtout voulu parler du match. Et n'apprécie pas que son départ soit évoqué.

«Comment allez-vous compte tenu du contexte ? 
C'est une très bonne question pour dire ce qui se passe dans ma tête et comprendre mes intentions en ce moment. Dans ma tête, il n'y a qu'un mot. Un mot dont j'estime qu'il a beaucoup manqué, c'est le respect, et je parle du respect vis-à-vis de mes joueurs, de moi-même, d'un très gros club qui a une grande histoire, une identité, des valeurs. Je ne sais pas ce que vous attendez, mais je vous dis déjà que je ne crache pas dans les plats où je mange. Hier (jeudi), j'ai parlé avec mon président, on a parlé du match de demain (à Lyon), du match de Bordeaux, on a fait une très bonne préparation du match de Lyon, mes joueurs sont concernés par Lyon, c'est la seule chose qu'on puisse faire pour changer notre situation au classement (19e). On a étudié l'adversaire, on a un plan qu'on va mettre en place, mettre la meilleure équipe possible et je suis ici pour parler du match, donc si vous avez quelques questions concernant ce match, on peut parler, les autres choses, vous pouvez en parler entre vous.
La tentation Halilhodzic
Comment voyez-vous cette équipe de Lyon ? 
On rencontre un adversaire très fort, qui reste sur des succès importants, une des plus fortes équipes en France. A nous de nous y confronter en mettant la meilleure équipe possible dans les meilleures conditions, avec la capacité d'être fort.
«Je crois que vous savez plus de choses que moi»
Ne craignez-vous pas qu'il s'agisse de votre dernier match ? 
J'ai un contrat de deux ans avec Nantes, je suis l'entraîneur du FC Nantes, je continue à dire respect, s'il vous plaît, parce que je crois que ce n'est pas joli des questions comme ça.
Vous avez été conforté par votre président ? 
Le match, s'il vous plaît.
Quel est l'objectif ? 
On a besoin de points, on a parlé beaucoup avec les joueurs avant l'entraînement, il y a beaucoup d'équipes qui ont connu des moments difficiles et qui se sont relevées, j'ai donné des exemples. On a vu Leganés cette semaine mené 1-0 contre Barcelone, avec un point en Championnat, et qui a gagné le match (en Liga). On peut aussi parler de Lyon qui se relève à City, ou de Guimaraes récemment au Portugal qui perdait 2-0 à la mi-temps à Porto et s'impose 3-2. Donc il y a beaucoup d'exemples, c'est de ça dont j'ai parlé avec mon président, c'est pour ça que je ne veux pas quelconque bordel ou polémique que ce soit, parce qu'on va le faire ensemble. Autre question concernant le match ?
C'est une période difficile à vivre pour vous ? 
Pardonnez-moi, je crois que vous savez plus de choses que moi. On peut revenir à Lyon.
Quand vous parliez de respect, à quoi pensiez-vous ? 
Merci beaucoup (il quitte la salle). »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :