Championnat des étoiles
7 Live acheter
Mikel Oyarzabal, à la lutte avec Raphaël Varane. (Joaquin Corchero Arcos/Presse Sports)
Espagne - Real Sociedad

Mikel Oyarzabal (Real Sociedad) : « Il va y avoir des blessures »

Alors que la Liga redémarre jeudi, l'attaquant international de la Real Sociedad Mikel Oyarzabal reste focalisé sur une qualification pour la Ligue des champions et craint davantage de blessures au vu de la préparation.

Quatrième de la Liga et finaliste de la Coupe du Roi, la Real Sociedad reprendra le Championnat dimanche contre Osasuna (28e journée) après l'interruption due à la pandémie de coronavirus.
Dans un entretien accordé à l'AFP, son attaquant international de 23 ans Mikel Oyarzabal (8 buts) se remet vite dans le bain et rappelle son ambition : « On est là, tout proches, à quelques points de la C1. Ce qu'on veut tous, c'est se qualifier pour la Ligue des champions l'année prochaine. On n'envisage pas le contraire. L'option que j'envisage, aujourd'hui, c'est de régler ça le plus vite possible, de tout faire pour être en Ligue des champions l'an prochain. On a l'équipe pour mettre en place le jeu que l'on veut. Je suis fier de cette équipe, de ce que l'on est en train de faire. On est à onze matches d'atteindre quelque chose de magnifique. »
« On espère qu'on ne sera pas trop touchés, mais c'est quelque chose que l'on connaît, que l'on prend en considération »
S'il n'a pas d'appréhension particulière, il craint tout de même une augmentation des blessures compte tenu du manque de préparation : « Elles vont être présentes, elles seront inévitables. Si d'habitude, il y a des blessures, là, avec moins de temps que d'habitude pour se préparer, il va y avoir des blessures, oui. On espère qu'on ne sera pas trop touchés, mais c'est quelque chose que l'on connaît, que l'on prend en considération, et qui sera là, parce que c'est inévitable. »
Il a un souhait, également : que la finale de la Coupe du Roi contre l'Athletic Bilbao, pas encore reprogrammée, se joue avec du public : « C'est un match historique, une finale entre Basques. Il y a toute une ambiance qui se crée avant et autour de ce match, en plus de tout ce qu'il se vit pendant le match. Donc un match comme ça, il faut le jouer en présence de public. Les gens aussi doivent profiter de tout ce que le football transporte. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :