(N.Luttiau/L'Equipe)
Ligue 1 - 27e journée

Montpellier et Rennes font la bonne opération, Toulouse toujours plus bas

Dans les confrontations du haut de tableau, Montpellier et Rennes marquent leur territoire, statu quo entre Monaco et Reims et Strasbourg stoppé. En bas, Toulouse et Amiens n'y arrivent toujours pas.

La leçon : La course à l'Europe se précise

«On va jouer tous nos concurrents directs. Il faut faire une série.» Quelques heures avant la rencontre entre ses hommes et ceux de Thierry Laurey, Michel Der Zakarian avait donné le ton de la soirée à venir. Entame du money time oblige, toutes les confrontations directes allaient commencer à compter double. Et le technicien héraultais a été entendu par ses joueurs. Après un revers inattendu sur la pelouse du SCO Angers la semaine dernière, le MHSC a déroulé face à Strasbourg (3-0), dans le sillage d'un grand Teji Savanier. Double buteur, sur penalty (57e) puis d'une frappe limpide (65e), le milieu de terrain s'est occupé d'à peu près tout à la Mosson. Il n'y a bien que sur le but du break, inscrit par Gaëtan Laborde (61e), que le numéro 11 n'a pas été impliqué. En grande partie grâce à son meneur de jeu reculé, Montpellier (9e au coup d'envoi de la rencontre) repasse devant un RCSA qui le devançait de trois places au début de la soirée et s'installe en cinquième position.
Monaco fait la mauvaise opération de la soirée en Ligue 1
Car comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, l'AS Monaco a de son côté marqué le pas face au Stade de Reims (1-1). Alors que tout avait bien démarré pour les coéquipiers de Wissam Ben Yedder, buteur à la demi-heure de jeu d'un tir au but parfaitement exécuté, Hassane Kamara est venu égaliser (58e) et freiner les Monégasques dans la course effrénée (3 victoires lors des 4 dernières journées) que ces derniers mènent pour retrouver un rang plus conforme à leurs ambitions. Et ce sont bien les joueurs de la Principauté, malgré une fin de match folle qui aurait pu tourner à leur avantage sans un grand Predrag Rajkovic, qui effectuent la mauvaise opération de la soirée en haut du tableau. Grâce à deux buts inscrits en début et fin de rencontre, Rennes a en effet ramené un précieux succès de son déplacement à Toulouse. Au Stadium, Faitout Maouassa, d'une frappe surpuissante (83e), a imité Benjamin Bourigeaud, auteur de l'ouverture du score (3e) pour permettre aux Bretons de prendre 6 longueurs d'avance sur l'ASM. De quoi attendre avec un peu plus d'impatience encore le choc qui opposera Montpellier au Stade Rennais dimanche prochain.

Le gagnant : Steph' Moulin retrouve la recette

Le formidable début de saison passé, Angers pouvait replonger dans son train-train du ventre mou, plus en rapport avec ses ambitions. Mais le début d'année 2020 avait davantage l'air d'une descente aux enfers que d'une gestion sereine de la routine Ligue 1. Après deux nuls et quatre défaites, le SCO a repris les choses en main. Le week-end dernier, victoire 1-0 face à Montpellier. Et même score ce samedi pour s'imposer à Brest, sur un but de Stéphane Bahoken. Non sans difficulté, mais Angers prend 9 points d'avance sur la zone rouge.

Le perdant : Amiens, la Ligue 2 approche...

Les dés semblent déjà jetés pour les Amiénois. Dans un match capital contre Metz, les hommes de Luka Elsner ont subi un nouveau revers à domicile (1-0). Et les coéquipiers de Régis Gurtner peuvent avoir des regrets à la fin de la rencontre. Pas vernis, ils ont surtout manqué de réalisme. Cette nouvelle défaite enfonce encore plus le destin des Amiénois en Ligue 2, en plus de voir leur adversaire du soir être à neuf points. Leur dernier succès remonte au 2 novembre dernier (une victoire 1-0 face à Brest). C'est dire. - T.P., Q.G. & A.B.

Toute l'actualité de la Ligue 1
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :