National

National : le GFC Ajaccio forfait, le Red Star vainqueur sur tapis vert

Le club ajaccien a mis ses menaces à exécution en ne se présentant pas au coup d'envoi, sur la pelouse du Red Star, dans le cadre de la première journée de National.

Comme il l'avait annoncé à 18 heures sur son site, le GFC Ajaccio ne s'est pas rendu au stade Bauer pour affronter le Red Star lors de la première journée de National. Ce choix a été motivé par le fait que le club corse, qui espère être repêché en Ligue 2, conteste depuis le début de l'été la situation administrative et financière du FC Sochaux-Montbéliard. Dans l'attente de l'ordonnance en référé du tribunal administratif de Paris, il espérait le report de la rencontre face au club de la banlieue parisienne.
Une situation ubuesque s'est donc produite à Saint-Ouen, ce vendredi soir. Comme l'oblige le règlement du Championnat, les locaux ont dû patienter un quart d'heure sur la pelouse afin d'acter le forfait. À 20h15, l'arbitre, M. Benchabane, a donné le coup d'envoi de la rencontre. Le gardien du Red Star est allé marquer dans le but vide, le public a célébré le but, et l'arbitre a sifflé la fin de la rencontre.
National 2019-2020 : les 18 clubs à la loupe
Selon l'article 10 du règlement, un forfait entraîne un retrait d'un point et une victoire de l'adversaire, le Red Star, par 3 buts à 0. L'article 26 prévoit aussi des indemnités à régler pour les officiels et le club adverse, qui seront fixées par la Commission d'organisation. Mais ces sanctions « théoriques » pourraient être plus lourdes encore, car un club qui déclare forfait en National doit en aviser son adversaire, sa Ligue et la Commission d'organisation, par écrit, au moins cinq jours à l'avance. Or, dans le cas présent, le GFC Ajaccio a communiqué son forfait deux heures seulement avant le coup d'envoi.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :