Neal Maupay, ici sous le maillot de Nice. (S. Boué/L'Equipe)
Angleterre - Brighton

Neal Maupay (Brighton) : « Je ne voulais pas faire n'importe quoi »

Neal Maupay a signé un contrat de quatre saisons, plus une en option, à Brighton, qui a déboursé plus de 20 M€ pour le recruter. Après deux années prolifiques à Brentford, l'attaquant français (22 ans) s'apprête à découvrir la Premier League avec envie.

« Vous étiez suivi par les promus, Aston Villa et Sheffield United, vous vous êtes finalement engagé à Brighton. Pourquoi ?
Il y a deux ans, Brighton voulait déjà me recruter mais j'avais choisi de signer à Brentford, en Championship, parce que je voulais jouer. Mais Brighton continuait de me suivre et quand j'ai su que le club avait changé d'entraîneur, en mai, pour prendre celui de Swansea (Graham Potter), je me suis dit que c'était peut-être le bon moment.
Pour quelles raisons ?
Parce que j'aime beaucoup la façon dont Graham Potter fait jouer ses équipes. Avec Brentford, j'ai joué trois fois contre lui la saison dernière - on a d'ailleurs perdu trois fois -, et j'avais vraiment apprécié le jeu de l'adversaire. Je l'ai rencontré il y a quelques semaines, il m'a parlé de son projet, de la façon dont il comptait m'utiliser. Après cette discussion, c'était très clair dans mon esprit : je voulais aller à Brighton. Et puis, ici, je retrouve la mer alors pour un Niçois, ça compte. (Il sourit)
« J'aurais eu un regret de ne jamais connaître la Premier League »
Vous vouliez absolument rester en Angleterre ?
Disons que j'aurais eu un regret de ne jamais connaître la Premier League mais je ne voulais pas faire n'importe quoi non plus. Je n'allais pas quitter Brentford, dans un environnement que je connaissais parfaitement, pour partir n'importe où. Depuis que j'ai commencé le foot, c'était un de mes rêves de connaître ce Championnat. C'est le meilleur du monde, au niveau du jeu, de l'ambiance, des stades, c'est incomparable.
La 1re journée de Premier League
Vous allez enfin découvrir la Premier League et pouvoir vous tester à ce niveau. Existe-t-il une forme de pression ?
Non, pas du tout. Pour arriver jusque-là, il y a eu des moments difficiles, tout n'a pas été linéaire mais je pense que j'ai progressé à tous les niveaux. Je ne suis pas un joueur différent mais je crois m'être amélioré. Maintenant, j'ai hâte de commencer.
Justement, quand pourriez-vous effectuer vos débuts ?
Je n'en ai pas encore discuté avec le coach. J'ai effectué toute la préparation avec Brentford mais en accord avec le club je n'ai pas disputé les matches amicaux pour éviter une blessure qui aurait pu compromettre mon transfert. Il me manque certainement encore le rythme des matches mais je me sens prêt. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :