Sep 6, 2019; Miami Gardens, FL, USA; Brazil forward Neymar (10) controls the ball against Colombia during an international friendly soccer match at Hard Rock Stadium. Mandatory Credit: Steve Mitchell-USA TODAY Sports (L'Equipe)
BRE

Neymar, retour convaincant avec le Brésil

Il n'avait plus joué depuis le 6 juin dernier, et une blessure face au Qatar avant la Copa America. Alors forcément, Neymar était attendu pour ses deux premiers matches officiels de la saison. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a rassuré.

«Très heureux de revêtir le maillot de la Seleçao mais surtout de faire ce que j'aime : JOUER AU FOOTBALL... peu importe où !» Ces mots sont ceux de Neymar sur Instagram, après avoir refoulé les terrains de football trois mois après sa blessure. Une attente interminable pour lui et pour les fans de football car outre ses nombreuses frasques extra-sportives, l'international brésilien fait partie de ces génies du football comme il y en a très peu. Certains supporters parisiens avaient des doutes quant à la condition physique de celui qui n'avait pas joué un match officiel cette saison. Mais lors de cette trêve internationale, le joueur du PSG a rassuré, voir impressionné. Un but et une passe décisive face à la Colombie mais surtout un match plein où il a été très remuant sur le front de l'attaque.

Au-delà de sa prestation purement footballistique, Neymar a aussi prouvé qu'il était à nouveau prêt physiquement, jouant la totalité du premier match, chose qui n'était plus arrivée depuis... le 27 avril, et la finale de Coupe de France perdue avec le PSG face à Rennes. «Neymar physiquement ? C'était au-dessus de mes attentes», confiait même Tite, son sélectionneur, après le match. «Je parlais au staff pendant la deuxième période et je me disais "je vais le remplacer, je vais le remplacer" pour le préserver physiquement... Puis, j'ai vu qu"il était bien, fort, au point qu'il a été de mieux en mieux. À l'approche de la fin du match, il montait en puissance». De quoi répondre aux nombreuses interrogations sur sa condition physique depuis ses blessures récentes.

Une renaissance attendue

Et s'il n'était pas aligné d'entrée face au Pérou (défaite 1-0) par son entraineur pour le préserver avant son retour en France, Neymar aura tout de même pu fouler une nouvelle fois le pré, jouant une trentaine de minutes. Suffisant d'ailleurs pour se montrer dangereux plusieurs fois. Techniquement toujours très juste, le joueur formé à Santos n'a pas perdu son talent ni sa capacité à renverser un match d'un coup de génie. Balle au pied, Neymar reste toujours l'un des meilleurs joueurs de la planète, et le leader offensif d'une Seleção qui a pourtant remporté la Copa America sans lui.  

Il va devoir poursuivre sur cette lancée en club pour se racheter auprès des supporters après un été compliqué entre sa mauvaise communication et son transfert avorté du coté de Barcelone. Quoi de mieux donc que de répondre sur le terrain en faisant ce qu'il sait faire de mieux, à savoir marquer des buts et faire marquer ses partenaires ? Les deux premiers matches de cette saison peuvent laisser espérer un retour en forme de la star brésilienne. Mais l'opération reconquête passera surtout par de grosses prestations en Ligue des champions pour faire enfin passer ce cap à un club qui attend depuis plus de huit ans maintenant d'atteindre le dernier carré. S'il est suspendu pour les trois premières journées de C1, loupant donc le premier choc face au Real Madrid, il devrait en revanche débuter face à Strasbourg ce samedi. L'opération reconquête est déjà en marche...
Hanif Ben Berkane
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gaucho 13 sept. à 22:54

Oui mais Paris c est pas l amerique du sud

ADS :