balotelli (mario) (B. Papon/L'Equipe)
Prix Orange France Football 2016

Nice lauréat du prix Orange France Football 2016

Nice ne brille pas seulement sur le terrain. Le club azuréen séduit en dehors, par sa disponibilité et son ouverture. Cette année, le prix Orange France Football ne pouvait revenir qu'aux Aiglons.

Le prix Orange est difficile à décerner. N'y voyez pas de la mauvaise volonté de notre part. Cette distinction nous tient à coeur. En vérité, c'est plutôt que les bons élèves se font rares. Des agents verrouillent la communication de leurs clients, des clubs demandent de relire nos articles, des joueurs ne voient pas l'intérêt de répondre à nos sollicitations... C'est l'époque qui veut cela. Heureusement pour nous, et surtout pour vous, certains sont beaucoup plus ouverts. A ce niveau, Nice est un exemple. Son prix Orange 2016, décerné par la rédaction de France Football, est largement mérité.
La forme sportive des Aiglons, actuellement premiers de Ligue 1, n'a rien à voir là-dedans. Leur disponibilité, leur sympathie et leur professionnalisme ont séduit notre rédaction. «Je suis très heureux pour le service communication, salut Jean-Pierre Rivère, le président du club, dans le France Football daté du mardi 20 décembre 2016. Parce qu'il travaille avec un tel enthousiasme et a tant progressé depuis quatre, cinq ans.» 

Premier club de l'histoire à recevoir le prix Orange

Durant l'année 2016, Nice s'est livré à plusieurs hommages : à René Marsiglia, décédé le 25 septembre ; à Kevin Anin, paraplégique ; aux victimes du 14 juillet. A chaque fois, l'équipe azuréenne s'en serait bien passé. Mais elle les a toujours organisés avec sobriété et justesse. Nice l'a compris : un club n'est pas une entreprise comme une autre. Il a des droits, mais surtout des devoirs, notamment vis-à-vis de ses supporters. A ce titre, les Aiglons l'ont encore montré, le 18 décembre, avec l'opération autour du match face à Dijon, gratuit pour les moins de douze ans.
 
Au regard du palmarès, ce prix Orange est, aussi, une anomalie. Pour la première fois depuis 1982, et la création de la récompense, un club, et non une personnalité, est primé. Preuve, s'il en fallait une, que Nice en était bien digne.

Nice est le lauréat du prix Orange 2016. Etes-vous d'accord ?

Nick Carvalho 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Gwadaboy 25 déc. à 17:23

Le leader de la L1 dernier de sa poule en Europa ligue, c'est la honte pour le France! Nice devrait être le prix citrouille

ADS :