walter (remi) tameze (adrien) atal (youcef) jallet (christophe) (F.Porcu/L'Equipe)
Ligue 1 - 20e journée

Nice renoue enfin avec la victoire face à Bordeaux (1-0)

Nice, qui restait sur six matches sans victoire, Coupes nationales comprises, a enfin retrouvé le chemin du succès face à Bordeaux, grâce à un penalty de Saint-Maximin.

Cette rencontre entre Aiglons et Girondins opposait deux équipes qui se devaient de mieux débuter l'année qu'ils n'avaient fini la précédente. Chacune n'avait gagné qu'une seule fois sur les quatre dernières rencontres de Championnat. Il y avait donc la nécessité pour les locaux de l'emporter pour ne pas prendre le risque de se morfondre dans le ventre mou de la Ligue 1, et pour montrer que l'annonce cette semaine du départ à venir des dirigeants n'a pas traumatisé le vestiaire. Pour Bordeaux, treizième avant le match, le bas du tableau n'était pas très loin. Les Girondins l'avaient très bien compris, et débutaient la rencontre pied au plancher. Karamoh se montrait extrêmement remuant mais ne parvenait pas à trouver le cadre.

Dès les premières secondes de la rencontre, Hérelle se rendait coupable d'une perte de balle dangereuse, mais l'ailier bordelais, en excellente position, voyait son tir s'envoler (1e). Quelques minutes plus tard, il combinait avec Sabaly dans la surface mais dévissait une nouvelle fois sa tentative (4e). Bordeaux faisait le jeu, mais allait se faire punir sur une faute litigieuse de Jovanovic. Le défenseur serbe, qui remplaçait Pablo, blessé, crochetait Sacko dans la surface. Saint-Maximin transformait du point de penalty après visionnage du VAR (1-0, 16e).

Bordeaux n'a jamais réussi à concrétiser ses temps forts

La rencontre s'équilibrait alors, et l'OGC Nice aurait même pu enfoncer le clou sur corner mais Hérelle croisait trop sa tête (41e). Globalement, à la pause, Bordeaux pouvait s'estimer déçu tant le contenu proposé était encourageant, avec des séquences de jeu rapides et notamment un Otavio très précieux au milieu de terrain. Mais après le retour des vestiaires, Nice était plus serein. Bordeaux, moins dangereux que lors du premier acte, ne parvenait pas à revenir au score. Et l'OGCN tentait d'en profiter, mais Sacko, idéalement lancé par Saint-Maximin à la limite du hors-jeu, butait sur Costil et perdait son face-à-face (58e). Au final, les filets ne tremblaient qu'une seule fois, malgré une rencontre plutôt agréable, où les deux équipes ont eu leurs chances. Nice met fin à une série de six rencontres sans victoire, toutes compétitions confondues, et grimpe à la sixième place, avec un match en retard. Bordeaux reste treizième.
Jérémy Docteur
Réagissez à cet article
500 caractères max