Nicolas Holveck, ici avec le directeur technique Florian Maurice dans un Roazhon Park qui pourrait sonner encore plus creux dorénavant, alors que la Ligue des champions approche. (A. Réau/L'Équipe)
Ligue 1 - Rennes

Nicolas Holveck (Rennes) : « Une très mauvaise nouvelle »

Nicolas Holveck, le président de Rennes, a réagi aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran au sujet la baisse de la jauge de 5 000 à 1 000 personnes pour les événements sportifs.

Ce mercredi, Olivier Véran, ministre de la Santé, a expliqué que la plupart des grandes villes étaient passées en zone d'alerte renforcée. Comme Rennes, entre autres, avec une jauge partie pour être abaissée de 5 000 à 1 000 spectateurs pour les événements sportifs. Nicolas Holveck, le président de Rennes, dont les deux premiers matches de L1 se sont tenus devant 5 000 personnes, a réagi ainsi : « C'est une très mauvaise nouvelle, on va en arriver à regretter notre atmosphère à 5 000 supporters... On ne peut qu'inciter tout le monde à respecter la distanciation et les gestes barrières pour retrouver un jour de la vie dans nos stades, notamment. Et bien sûr, ça va faire très mal financièrement, en en termes d'organisation, ça ne va pas nous simplifier la vie. »

lire aussi

L'OM devrait obtenir une dérogation pour accueillir 1 000 spectateurs
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :