Boissier va reformer le duo avec son président, Rani Assaf. (Presse Sports)
Ligue 1 - Nîmes

Nîmes : le directeur sportif Laurent Boissier va officiellement reprendre ses fonctions

Le directeur sportif nîmois, qui a démissionné le 10 juillet, devrait reprendre ses fonctions au club dans les prochains jours. Durant son absence, il a continué tenir un rôle clé dans le recrutement.

Démissionner début juillet pour revenir fin août, il y a plus habile, forcément, pour un directeur sportif dont le rôle est de diriger le mercato de son équipe, qui bat son plein à cette période. Mais Laurent Boissier n'est pas un directeur sportif comme les autres. Il a claqué la porte, il y a plus d'un mois, parce qu'il ne pouvait plus travailler avec son président Rani Assaf.
Épuise par plusieurs saisons à personnifier, seul, la cellule de recrutement du club, il avait décidé de prendre du recul. « Ça fait quatre ans que je suis directeur sportif, mais ça fait seize ans que je suis au club,avait-il déclaré dans nos colonnes, le 11 juillet. Je me suis tapé la buvette, le club-house, j'ai donné le petit-déjeuner aux gamins du centre de formation... J'ai tout fait. Mais j'ai aussi trois enfants que je n'ai pas encore trop vu grandir et dont j'aimerais profiter. C'est peut-être une décision égoïste, mais en, quatre ans, c'est la première décision que je prends pour moi. »
Transferts : Antonin Bobichon (Nîmes) vers Angers
Il vient d'en prendre une autre, selon nos informations, et elle ravira les supporters nîmois qui n'avaient de cesse, pour la plupart d'entre eux, de réclamer son retour, chantant même son nom samedi aux Costières lors du match face à Nice (1-2) : l'homme de quarante-sept ans a accepté de revenir au club, ce qui devrait être rendu officiel dans les prochains jours. Un déjeuner mercredi midi avec Assaf, avec qui il a aussi passé la soirée d'après-match samedi, pourrait définitivement entériner le remariage.

Officiellement en retrait, il a contribué aux dossiers Sarr, Fomba et Deaux

Les deux hommes n'ont jamais cessé d'être en relation depuis la démission de Boissier, s'échangeant des dizaines de SMS par jour. Assaf avait pris en main le recrutement, mais il a évidemment eu besoin de son ex-bras droit pour concrétiser toutes les arrivées. Sidy Sarr, Lamine Fomba (qui ont signé) et Lucas Deaux (qui devrait les imiter) sont des dossiers lancés et supervisés par Boissier.
Malgré sa prise de recul, ce dernier n'a donc jamais vraiment quitté les affaires. Il sera officiellement bientôt de retour, après avoir joué un grand rôle, dans l'ombre, sur le recrutement. Et il a certainement obtenu quelques garanties de la part de son président pour accepter si rapidement de remettre le pied à l'étrier. Contacté ce mardi, Laurent Boissier n'a pas souhaité confirmer son retour, ni s'exprimer sur le sujet.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :