robin (claude) (L.Argueyrolles/L'Equipe)

Non retenu à Dunkerque, Claude Robin parle

Malgré la montée en Ligue 2, l'US Dunkerque ne gardera pas son coach Claude Robin, qui réagit à cette décision inattendue.

Non conservé par Dunkerque alors que le club nordiste retrouve la deuxième division une quinzaine d’années après l’avoir quittée, l’entraîneur Claude Robin, 59 ans et au club depuis septembre 2018, a choisi de s’exprimer sur francefootball.fr par le biais d’un communiqué que voici.


«Je viens d’apprendre par l’intermédiaire de mon Président que je ne serai plus l’entraîneur de Dunkerque la saison prochaine. Avant de quitter mes fonctions d’entraîneur de l’USLD à l’issue de mon contrat le 30 juin prochain, j’ai souhaité adresser ce dernier message à tous les amoureux du club. J’ai passé deux superbes saisons à la tête de cette équipe. Tout n’a pas toujours été simple et nous avons traversé beaucoup de difficultés tous ensemble. La récompense n’en a été que plus belle avec cette accession en Ligue 2. Elle n’a été rendue possible que par la magnifique solidarité dont les gens du Nord savent faire preuve. Collectivement, nous avons pu mesurer la part de réalité qui existe dans ce que nous croyons impossible.

C’est pourquoi, je veux aujourd’hui remercier tous ceux qui ont permis cela : le président, Jean-Pierre Scouarnec, dont l’investissement et la passion nous ont toujours accompagnés ; les supporters, dont la ferveur nous a portés lors de nombreuses rencontres ; les salariés et les bénévoles, qui travaillent dans l’ombre et font la vie du club. Je souhaitais aussi saluer mon staff et surtout mes joueurs qui ont accompli des prouesses matches après matches. J’ai partagé avec eux une aventure humaine inoubliable. Je les en remercie aujourd’hui.
 
Je croyais sincèrement avoir mérité de continuer la route avec vous tous. Le club en a finalement décidé autrement. Je ne peux évidemment cacher mon immense déception mais j’accepte cette décision. Je pars avec le sentiment du devoir accompli, en ayant rempli ma mission. Désormais, l’USLD va entrer dans un nouveau projet qui doit lui permettre de grandir un peu plus et je lui souhaite la même réussite pour le futur que celle qui nous a accompagnés depuis près de deux ans.
 
Sportivement,
 
Claude Robin»
 

«Je ne peux évidemment cacher mon immense déception mais j'accepte cette décision.»