Angleterre - Chelsea

Olivier Giroud, avant Turquie - France : « Des chances que je reste plus d'un an à Chelsea »

En conférence de presse avant le match des Bleus face à la Turquie samedi, l'attaquant de Chelsea, qui vient de prolonger jusqu'en 2020, a évoqué son avenir en club.

Olivier Giroud, l'attaquant des Bleus et de Chelsea, a rejoint le rassemblement à Clairefontaine il y a quatre jours, après avoir remporté la Ligue Europa contre Arsenal il y a une semaine (4-1). Il devrait être titulaire en pointe face à la Turquie samedi, pour les éliminatoires de l'Euro 2020.
Le troisième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France est revenu ce mercredi en conférence de presse sur cette étrange saison, à la fois pleine en Coupe d'Europe et frustrante en Premier League. Alors que Chelsea vient de lever l'option pour le prolonger d'une saison jusqu'en 2020, l'ancien Montpelliérain a aussi indiqué que des discussions étaient en cours avec les Blues pour rester plus d'an à Londres.
« Êtes-vous satisfait de rester un an de plus à Chelsea ?
C'était une année en option avec une décision unilatérale de la part de Chelsea, et le club a souhaité lever l'option. Ça ne veut pas dire que je ne suis pas content, au contraire. Je suis très content, j'ai gagné un titre encore cette année (la Ligue Europa). C'est une grande fierté de continuer dans ce club, avec beaucoup d'exigence, avec un bon groupe, de bons mecs. Je me sens comme chez moi là-bas. J'ai encore envie de gagner des titres, quel que soit le coach l'année prochaine.
Avec la Coupe du monde, la Ligue Europa, est-ce une des meilleures saisons de votre carrière malgré votre faible temps de jeu ?
Je n'ai pas eu beaucoup de temps de jeu en Championnat et cela ne m'a pas enchanté. À chaque fois que j'ai joué, j'ai essayé d'être efficace, de ne pas baisser les bras, de prouver au coach et de transformer ma frustration en énergie positive. Et ça s'est très bien passé au final. Je suis en paix.
« Je pense que (Mbappé) est meilleur quand il a plus d'espace, et ce n'est pas parce que je joue à son poste que je dis cela »
Kylian Mbappé a évolué en pointe contre la Bolivie, comment voyez-vous cette concurrence ?
La concurrence est importante. Ça m'a servi tout au long de ma carrière. Vous êtes les premiers à vouloir voir jouer Kylian dans l'axe. Il représente l'avenir. J'essaye de ne pas trop écouter, et je fais le boulot. Après, le sélectionneur fait ses choix. Il a cette qualité pour jouer sur tout le front de l'attaque, et il est à l'aise partout. Je pense qu'il est meilleur quand il a plus d'espace, et ce n'est pas parce que je joue à son poste que je dis cela. Après, j'espère une grande carrière pour lui dans l'axe.
Vous avez prolongé avec Chelsea, mais il ne vous reste qu'un an de contrat. Comment envisagez-vous l'avenir ? Un retour en France est-il une option dans un futur proche ?
Il y a de chances pour que je reste plus d'un an en Angleterre. Il y a eu de discussion en ce sens mais rien d'officiel, rien de signer. Je n'aime pas trop me projeter, on verra. Je ne me vois pas pour l'instant ailleurs qu'à Chelsea. Je suis incapable de vous dire si je reviendrai en France.
Maurizio Sarri, votre entraîneur, va peut-être quitter le club. Quels étaient vos rapports avec lui cette saison, et vous a-t-il expliqué ses choix ?
Je suis très content pour lui qu'il ait pu gagner son premier titre. On voulait lui offrir. Les gens peuvent penser que je peux avoir une dent contre lui, car je n'ai pas joué. Je suis allé le voir dans son bureau pour une conversation classique entre coach et un joueur. Ce qui est embêtant, c'est ce qu'il s'est passé surtout en janvier, où il a recruté un attaquant qu'il connaissait de Naples(Gonzalo Higuain). Ce n'était pas évident à encaisser.
Comme à mon habitude, j'ai gardé le cap, je suis resté concentré pour lui prouver qu'il avait tort dans certains choix. Après on connaît le football, quand on fait venir des joueurs en janvier, c'est difficile de se désavouer et la logique, c'était que Gonzalo continue en Championnat et moi en Coupe d'Europe. Finalement, c'est bien, on finit troisième, mais le trophée, il vient de la Coupe d'Europe. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :