giroud (olivier) lenglet (clement) tolisso (corentin) (J.Prevost/L'Equipe)
Amical

Olivier Giroud dépasse Michel Platini, premier but pour Eduardo Camavinga : les Bleus en balade face à l'Ukraine

Pour le premier de ses trois matches du mois d'octobre, l'équipe de France n'a eu aucun mal à corriger l'Ukraine : 7-1 ! Avec le premier but d'Eduardo Camavinga en Bleus et un doublé d'Olivier Giroud qui lui permet de dépasser Michel Platini dans l'histoire des buteurs français.

La leçon : Facile, mais pas si inutile

Avant d'enchaîner deux rencontres de Ligue des nations où il faudra prendre des points devant le Portugal, dimanche, et la Croatie mercredi prochain, l'équipe de France s'est facilement débarrassée d'une faible Ukraine. Une rencontre que les hommes de Didier Deschamps se sont rendus facile en inscrivant quatre buts en première période. Avec d'abord le premier but absolument génial d'Eduardo Camavinga, qui envoyait un petit retourné subtil après un arrêt de Heorhii Bushchan sur une tête d'Olivier Giroud (1-0, 9e). Derrière, le même Giroud (voir ci-dessous) égalait (2-0, 34e) puis dépassait (3-0, 34e) Michel Platini. Avant que Vitalii Mykolenko ne marque contre son camp (4-0, 39e).

Lire :
-Camavinga, une première depuis 1914
-Giroud efface Platini
Très (trop diront sûrement certains) facile pour les Bleus qui doivent désormais penser à l'Euro en juin prochain. Si la tentative de milieu en losange ne pourra pas donner de vrais enseignements, cette soirée aura permis de constater qu'Eduardo Camavinga s'intègre toujours plus, lui qui est devenu le plus jeune buteur français depuis 1914. Elle aura évidemment permis à Giroud de dépasser à Platini, mais aussi à Houssem Aouer et Mike Maignan d'honorer leur première sélection. Le second, entré à la pause à la place de Steve Mandanda, touché, est allé chercher le ballon au fond de ses filets au bout de sept minutes. Le très bon rush de Viktor Tsygankov aboutissait sur une frappe imparable pour le Lillois (4-1, 52e). Dans un premier quart d'heure où les Bleus l'auront joué un peu trop facile à l'image de Raphaël Varane. Sans conséquence au tableau d'affichage. Au contraire, après un bon relais avec Kylian Mbappé, lancé au retour des vestiaires, Corentin Tolisso ajoutait un cinquième but d'une belle frappe (5-1, 65e). Avant que la fin de partie tourne à la correction : un superbe but de Kylian Mbappé sous la barre, suite à une belle passe de Wissam Ben Yedder (6-1, 82e), puis un but d'Antoine Griezmann (6-1, 89e), le 32e en Bleus (qui lui permet de dépasser Zinédine Zidane) suite à une frappe déviée. Ce France-Ukraine, le premier depuis l'incroyable barrage retour de Coupe du monde en 2013 (3-0), a enfin permis de revoir Paul Pogba qu'on n'avait plus vu depuis juin 2019. Cinquième victoire consécutive pour des Bleus (dixième match sans défaite) qui restent, tout de même, sur 11 buts sur leurs deux derniers matches... On a désormais hâte de les voir à l'oeuvre face au Portugal de Cristiano Ronaldo.

Le gagnant : Giroud efface Platini

Ses détracteurs ont dû une nouvelle fois passer une bonne soirée. Mais Olivier Giroud est encore un peu plus entré dans l'histoire du football de son pays. En dix minutes, en plus de faire un break définitif face à l'Ukraine, l'attaquant de Chelsea y a mis la manière avec cette superbe frappe enroulée de l'extérieur de la surface. Avant d'inscrire une seconde réalisation en mode renard, avec cette tête plongeante suite à la première frappe d'Houssem Aouar difficilement repoussée par Heorhii Bushchan, le dernier rempart ukrainien. D'un simple match amical, cette soirée restera dans l'histoire pour Giroud qui avec 42 unités en Bleus, dépasse Michel Platini et devient deuxième meilleur buteur de l'histoire française. Thierry Henry va devoir se méfier pour garder le trône...

Voir : Le Top 20 des meilleurs buteurs de l'histoire de l'équipe de France

Le perdant : Zubkov brouillon

Que l'on rassure Oleksandr Zubkov, il n'a pas été le seul à passer à côté. Loin de là. Mais l'attaquant de Ferencvaros n'a vraiment pas réussi grand-chose. Il a démarré le match du mauvais pied avec cette passe en retrait hasardeuse qui offrait une situation aux Français dans le premier quart d'heure. Ensuite, d'abord à gauche où Benjamin Pavard n'a pas eu à grandement s'employer pour le contrôler, il passait à droite après le repos. Sans plus d'influence. Malheureusement pour lui, au coeur de la bonne période ukrainienne, il avait une très belle occasion de mettre le doute dans l'esprit des hommes de Didier Deschamps pour revenir à 4-2. Mais il touchait le poteau (54e).
Réagissez à cet article
500 caractères max
didier490 8 oct. à 12:02

Faible équipe d'Ukraine et de quoi pavoiser les français tellement le match était facile.

Heraclite 8 oct. à 8:13

Et surtout apres 100 matchs, il est au meme ratio buts / selections que Thierry Henri avec un 0,40 pas si mal que ça. Bien sûr ce ne sont pas les 1,13 de Just Fontaine, mais c'était une autre époque. Ni les 0,57 de Michel Platini mais c'etait un autre joueur.

Lartiste 8 oct. à 1:14

Giroud efface Platini ? C’est la meilleure celle-là ! Désolé mais la qualité prime sur la quantité alors le jour ou ce remplaçant à Chelsea marquera des buts très important pour l’équipe de France et en nombre alors vous pourrez ressortir cet article. En attendant retirer le.

FrankASSE 8 oct. à 0:22

Hé les gars, demandez une calculatrice au rédac' chef 6+1 ça fait 7! "un superbe but de Kylian Mbappé sous la barre, suite à une belle passe de Wissam Ben Yedder (6-1, 82e), puis un but d'Antoine Griezmann (6-1, 89e)" Mot d'humour cela va de soit!

FrankASSE 8 oct. à 0:18

" un superbe but de Kylian Mbappé sous la barre, suite à une belle passe de Wissam Ben Yedder (6-1, 82e), puis un but d'Antoine Griezmann (6-1, 89e)"Hé les gars, il faut acheter une calculatrice 6+1=7 mdr

ADS :