Jean-Kevin Augustin (Leipzig)u000dLeipzig, 25.10.2018, Fussball Europa League, Gruppenphase, RB Leipzig - Celtic Glasgow 2:0 *** Local Caption *** (TimGroothuis/WITTERS/PRESSE SP/PRESSE SPORTS)
Allemagne - 25e journée

Où en sont les Français du RB Leipzig ?

Avec quatre internationaux tricolores dans son effectif, Leipzig est le plus Français des clubs de Bundesliga. Mais où en sont Ibrahima Konaté, Dayot Upamecano, Nordi Mukiele et Jean-Kévin Augustin ? Focus.

Ibrahima Konaté, l'indiscutable

En 31 matches, Ibrahima Konaté comptabilise 2 564 minutes de jeu. Un total qui fait de lui le deuxième joueur le plus utilisé du club, derrière Diego Demme, et le défenseur préféré de Ralf Rangnick. Titularisé sans discontinuer en Championnat (hors suspensions) depuis le 20 septembre et un match contre Schalke 04, le défenseur est un véritable cadre de l'effectif allemand. En plus de compiler de bonnes statistiques (3 buts et 1 passe décisive), il est très solide en défense (avec 20 buts encaissés en Championnat, le RBL est la meilleure défense allemande). Ça méritait bien une sélection dans l'équipe de la semaine de Kicker cette saison. Son dernier fait d'armes ? Une passe décisive le week-end passé contre Nuremberg et une nomination dans le onze des Français de la semaine par L'Équipe.

Dayot Upamecano, la pépite

BayernStrike écrivait il y a quelques semaines sur lui que «depuis deux saisons, et malgré son jeune âge, c'est un pilier de la défense de Leipzig. Il lit brillamment le jeu, est très bon au duel et a de bonnes capacités avec le ballon. Il a les qualités pour devenir l'un des plus grands défenseurs centraux d'Europe.» Outre-Rhin, Dayot Upamecano fait l'unanimité, et pourtant cela fait un bon moment qu'on ne l'a plus vu jouer. Et pour cause. Depuis le 23 janvier, une blessure au genou le tient écarté des terrains. Résultat, ses statistiques sont figées à 20 matches et 1 742 minutes de jeu. Mais il n'y a nul doute sur le fait que dès son retour, Ralf Rangnick titularisera celui qui est un vrai leader technique pour sa défense.

Nordi Mukiele, l'irrégulier

Habitué à démarrer les matches en début de saison, l'ex-Montpelliérain n'a joué que 91 minutes en Championnat depuis le 11 novembre. Cumulant toutefois 20 matches (et 1 285 minutes), le latéral droit a perdu les faveurs de Ralf Rangnick, qui lui préfère Lukas Klostermann. Pourtant auteur d'un bon début de saison, il n'a pas réussi à maintenir son niveau, et il ne lui reste désormais plus que les matches de Coupe pour se démarquer. A lui de saisir ces occasions.

Jean-Kévin Augustin, le joker

En affichant 8 buts et 2 passes décisives au compteur en 1 260 minutes de jeu (soit 28 matches), Jean-Kévin Augustin est décisif toutes les 126 minutes, un ratio plutôt intéressant pour un remplaçant. Tout comme Mukiele, il était lui aussi titulaire en début de saison, avant de
devoir se contenter des miettes de Timo Werner et Yussuf Poulsen. Au total, il n'a démarré que trois matches en Championnat (le dernier remonte au 20 octobre) pour deux buts. Ce qui n'est pas forcément un problème pour lui. Le buteur s'est adapté en conséquence, marquant ainsi la moitié de ses réalisations dans le dernier quart d'heure. Le genre de joueur qui peut faire beaucoup de bien en fin de match, en attendant un éventuel départ de Timo Werner cet été...
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :