3:1 Jubel v.l. Torschuetze Ousmane Dembele, Marco Reus (Dortmund) Dortmund, 03.12.2016, Fussball Bundesliga, Borussia Dortmund - Borussia Moenchengladbach (L'Equipe)
Révélation de l'année 2016

Ousmane Dembélé, à la vitesse de l'éclair

A 19 ans, Ousmane Dembélé a gravi les échelons à la vitesse de la lumière. En tout juste un an, il a disputé son premier match avec Rennes, rejoint le Borussia Dortmund et fait ses débuts en équipe de France. Pour FF, il est sans aucun doute la révélation de l'année.

Il y a un petit peu plus d'un an, le 6 novembre 2015 pour être précis, Ousmane Dembélé découvrait la Ligue 1 avec Rennes, son club formateur. Lui qui avait fêté ses 18 ans quelques mois plus tôt était alors lancé dans le grand bain par Philippe Montanier à quatre minutes de la fin d'un succès à Angers (2-0). La suite ? Une ascension vertigineuse qui le verra très vite s'imposer au sein de l'effectif breton. En tout, il dispute 26 matches de Ligue 1, dont 22 en tant que titulaire, pour douze buts et cinq passes décisives. Au passage, il s'offre un premier triplé face à Nantes (4-1), avant de signer dans la foulée son premier doublé, cette fois contre Reims (3-1).

Dortmund puis les Bleus

Ses statistiques, mais aussi ses qualités de vitesse, de percussion et de dribbles attirent immédiatement l'attention des plus grands clubs européens, dont le Barça. Mais le jeune homme sait ce qu'il veut : ce sera le Borussia Dortmund, qui débourse pour l'occasion 15 millions d'euros (plus bonus) pour s'offrir ses services. Et, là aussi, la mayonnaise prend vite. Titularisé lors du match d'ouverture du Championnat, il inscrit son premier but lors de la quatrième journée, à l'occasion de la large victoire des siens à Wolfsburg (5-1). Puis son premier en Ligue des champions le 22 novembre, face au Legia Varsovie (8-4). A ce jour, le natif de Vernon a marqué quatre buts en quinze matches de Bundesliga, dont onze titularisations. Il a surtout délivré sept passes décisives, meilleur total du club (Castro et Pulisic sont à quatre), et deuxième meilleur total du Championnat, plus cinq autres en Ligue des champions... Impressionnant.

Tout cela n'a évidemment pas échappé au sélectionneur, Didier Deschamps. S'il ne l'a pas retenu dans le groupe pour l'Euro, celui-ci a offert à l'international Espoirs sa première cape chez les grands en le lançant peu après l'heure de jeu lors du match amical en Italie (victoire des Bleus 3-1). Il a récidivé cinq jours plus tard en Biélorussie, cette fois en éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 (0-0, entrée à la 69e), avant de connaître sa première titularisation contre la Côte d'Ivoire, encore en amical (0-0 le 15 novembre). Pour une prestation timide, comme si le costume bleu était encore un petit peu grand pour lui. Vu les qualités d'adaptation du jeune homme, ça ne devrait pas durer bien longtemps...

Ousmane Dembélé révélation de l'année, êtes-vous d'accord ?

Bruno Rodrigues 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Trabzonspor 25 déc. à 16:07

Quelle ânerie. Il perd les 3 quarts des ballons qu'il touche. Il ralentit le jeu car aucune vision. Technique catastrophique. Son seul intérêt est pour la presse hexagonale. Un Martial bis en pire. Quand à son compteur but, famélique. Un vrai boulet. Il sera revendu à Norwich ou Sunderland dans 1 an.

djad16 24 déc. à 21:12

un jeune artiste prometeur .

ADS :