Championnat des étoiles
1 Live acheter
Pascal Gastien s'est exprimé contre une réduction du nombre de club en Ligue 1. (A. Martin/L'Équipe)
Ligue 2

Pascal Gastien (Clermont) contre une Ligue 1 à 18 clubs

L'entraîneur de Clermont, deuxième de Ligue 2, Pascal Gastien, s'est exprimé, ce samedi, contre une Ligue 1 à 18 clubs plutôt que 20.

Alors que le sujet d'une réduction du 20 à 18 clubs en Ligue 1 est revenu sur la table ces derniers jours, Pascal Gastien, l'entraîneur de Clermont, deuxième de Ligue 2, s'est dressé contre ce projet en conférence de presse ce samedi. « Cela ne m'inspire pas de bonnes choses. J'ai du mal à comprendre pourquoi la Ligue 1 reviendrait à dix-huit clubs. Je suis totalement solidaire d'une L1 à vingt équipes. »

lire aussi

« Nous avons déjà perdu 230 millions d'euros la saison dernière avec l'arrêt des Championnats, a poursuivi le Clermontois. Dans une Ligue 1 et une Ligue 2 à dix-huit clubs, on perd quatre équipes, des emplois, vingt postes pour les entraîneurs, les adjoints, analystes vidéos et cent joueurs qui perdront leur statut. Je l'ai connu à Nice en tant que joueur (1991) : quand on perd son statut de joueur de Ligue 1 pour la Ligue 2, ce n'est pas tout à fait pareil. Je pense que l'on est vraiment fou : les plus riches sont toujours plus riches et on laisse tomber les autres. À un moment il faut dire stop. »
« Il y a les emplois à sauver »
Alors que son équipe affrontera Grenoble (4e) lundi dans un match clé pour la montée, Pascal Gastien a défendu la nécessité d'avoir des clubs partout en France : « On a aussi besoin de football de haut niveau en Bretagne, en Normandie, à Paris, à Lyon, en Auvergne. Dans trois ou quatre ans, après que nos équipes auront eu des résultats européens moyens, nous passerons à seize ou à quatorze ? Je ne pense pas que ce soit cela qui pose problème. De plus en Ligue 2, on nous a déjà supprimés la coupe de la Ligue. »
Il s'est également appuyé sur les Championnats étrangers et leur configuration : « On ajoute toujours des matches aux internationaux. Je peux comprendre qu'ils jouent trop. Hormis l'Allemagne, tous les autres pays ont des Championnats à vingt clubs et même 24 en 2e division anglaise. Je pense qu'on peut jouer, on est payé pour jouer et il y a les emplois à sauver. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :