(F. Mons/L'Equipe)
HAI

Patrice Neveu raconte son calvaire à la tête de la sélection d'Haïti : «On m'a demandé de battre le Brésil...»

Sélectionneur d'Haïti, Patrice Neveu nous a livré un témoignage édifiant sur ses conditions de travail avec les Grenadiers. Baroudeur, très respecté notamment sur le continent africain, le technicien français (62 ans) est pourtant plus que désespéré par sa mission haïtienne.

«Qu'en est-il de votre situation actuelle ?
Je suis le sélectionneur d'Haïti. Mon contrat est en cours. Mais je ne suis plus payé depuis des mois. À mon grand désespoir, je n'ai pratiquement plus de moyens pour essayer de faire avancer la sélection. Pourtant, j'y suis très attachée. Les conditions de travail sont devenues insurmontables. Et croyez moi, j'en ai vu... Je suis un routier, j'ai de l'expérience, mais je ne peux pas tout encaisser comme ça.

Que ressentez-vous ?
C'est une immense tristesse. Je suis totalement dévoué à ce chaleureux peuple. Le football est un moment de quiétude incroyable pour cette nation en proie à de grosses difficultés. Il y a un énorme potentiel, mais là c'est trop...

C'est-à-dire ? 
Il y a une pression inouïe... J'ai vécu un calvaire lors d'un match face à la Guyane française (10 novembre). Certains joueurs sont arrivés vingt-quatre heures avant le match, avec beaucoup d'heures d'avion dans les pattes. On menait 2-0 à la mi-temps, on s'est ensuite effondrés (5-2). Je veux bien être le coach, mais je ne peux pas tout régler.

«Des gens ont voulu défoncer la porte des vestiaires»

Ça s'est si mal passé ? 
Très mal. J'ai dû rester enfermé une heure dans le vestiaire. Les forces de sécurité m'ont sorti de là. Ils ont fait venir un escadron. Des gens ont voulu défoncer la porte des vestiaires alors que j'étais avec Nicolas Santucci, mon adjoint, et mes joueurs. On s'est retrouvé coincés à l'intérieur. Cela a pris d'énormes proportions.

Pourtant vous avez fait du bon travail, notamment lors de la Copa America...
(Rires) Oui, on a fait un vrai bon match face au Pérou (défaite 0-1). On méritait le nul, on a finalement perdu sur le fil. Derrière ça, pour vous situer les exigences surréalistes, on m'a même demandé de battre le Brésil (défaite 7-1) ! On veut que je les emmène à la Coupe du Monde. J'ai signé un contrat avec des engagements que j'ai respectés, ce qui n'est pas le cas de la Fédération... Donc j'accepte  les critiques, mais à condition qu'on me donne les moyens.

«On me demande des résultats incroyables, mais personne ne connait ma situation»

Ces fameux moyens vont-ils finir par être débloqués ? 
Je n'ai aucune garantie par écrit que je vais être régularisé financièrement. On m'a dit mi-septembre, mi-novembre, puis mi-décembre. Je ne vois rien venir. Après ça dépasse l'entendement : mon téléphone et ma connexion Internet ont été coupés parce que rien n'a été payé. Donc j'avance les frais, sans qu'on me rembourse. On me dit qu'on n'a pas d'argent pour ça. Je n'ai même pas le minimum pour œuvrer ! Malgré toutes ces difficultés, j'ai beaucoup d'amour pour ces nations que j'entraîne. C'est aussi pour ça que j'ai choisi de travailler dans ces zones. Je veux que les gens sachent : je ne veux pas perdre mon crédit de technicien, je ne suis plus en adéquation avec les aspirations du peuple haïtien. On me demande des résultats incroyables, mais personne ne connait ma situation. Ce n'est plus possible.
 
On vous sent touché...
Oui, j'ai tellement pris sur moi pour ce pays. J'ai l'impression d'apporter quelque chose au peuple. Cela dépasse évidemment le cadre du métier d'entraîneur, c'est bien plus. Humainement, c'est exceptionnel...»
Nabil Djellit 
Réagissez à cet article
500 caractères max
manasserosemond2000 28 déc. à 3:37

Je sais que la situation était difficile pour l'entraineur. Mais il fait montre d'une incompétence déconcertante. On ne lui avait demandé de battre le brésil mais de joueur au football. Pas de plan de jeu, ne sait pas faire les changements de joueurs, .Il ne veut pas sélectionner les joueurs locaux , plus forts techniquement que les marins de la 3eme ou 4e div française. On vous paie quoique en retard et vous menez 2 a 0 et 5 a 2 contre une equipe qui ne ne nous jamais battu. C trop

manasserosemond2000 28 déc. à 3:28

Il n'est pas capable. . Il joue piquer dent, sans plan de jeu. Il ne s'est pas positionné les joueurs. Il s'est fait par une médiocre équipe de la guyane alors qu'il mene par deux zéro a la mitan. Il remplace un joueur a la 47 minutes de jeu. Le joueur remplaçant n'a meme pas le temps de monter au terrain. L' arbitre siffle la fin de la première période. Tout le monde se demande le pourquoi ce changement ? Preuve qu'il tâtonne, il en sait quoi faire?

CASSYht 28 déc. à 2:19

Patrice Neveu a ruine la federation Haitienne de football via la selection nationale! C'est pas juste qu'il parle ainsi!!

alcenaavely 27 déc. à 14:05

Pourquoi monsieur ne démissionne pas tout simplement.Ou plenyen twop ,monsieur le coach con

djblastoxygene 27 déc. à 14:01

Patrice ! vs n'avez aucun respect pour notre pays

voir toutes les réactions
ADS :