Ligue Europa - Nice

Patrick Vieira après l'attentat de Nice : « Ce drame nous affecte tous »

La victoire de Nice contre l'Hapoël Beer-Sheva (1-0) jeudi, en Ligue Europa, est passée au second plan après l'attaque meurtrière à la basilique Notre Dame de l'Assomption le matin-même. L'entraîneur de Nice et ses joueurs ont pensé fort aux familles des victimes.

Patrick Vieira (entraîneur de Nice), après la victoire contre Beer-Sheva (1-0) : « C'est compliqué de parler de football après l'attentat. On pense aux familles des victimes, à tous ces Niçois qui sont dans la souffrance, dans le deuil. Ça parait dérisoire, bien sûr, mais c'est notre métier, et on voulait aussi représenter les couleurs du club. Ce drame nous affecte tous. Le pays est en deuil. Mais il faut rester debout.

lire aussi

C'était important de se rassurer. On a essayé de mettre beaucoup d'intensité et de rythme en première période, et on a réussi des choses intéressantes, notamment dans la vitesse de transmission du ballon. Mais on a manqué de rigueur sur le plan offensif en seconde. On n'était pas à l'abri de concéder un but à la fin, même si on a été plutôt solides en phase défensive. Ce qui m'a dérangé, c'est notre manque d'opportunités dans les trente derniers mètres. On doit s'améliorer et être plus agressifs dans cette zone. On ne pénètre pas assez dans la surface adverse. On joue un peu trop facile par moments. Il faut qu'on marque plus souvent. »
« On avait prévu de ne pas trop célébrer le but »
Dante (défenseur et capitaine de Nice) : « C'était un contexte particulier, triste. On en a pas mal parlé entre nous. On avait prévu de ne pas trop célébrer le but. On est tous très touchés dans le groupe. Le foot passe un peu après, même si c'est notre profession. C'est bien de finir cette journée par une victoire. Si on veut se qualifier, il va falloir rectifier certaines choses. Mais on a mérité cette victoire et c'est tout ce qui compte. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :