Soccer Football - Serie A - Chievo Verona v Juventus - Stadio Marc'Antonio Bentegodi, Verona, Italy - August 18, 2018   Juventus' Cristiano Ronaldo looks on    REUTERS/Alberto Lingria (Reuters)
Italie - Juventus

«Patron technique et psychologique», «malchanceux», «souriant»... Sans marquer, Cristiano Ronaldo séduit l'Italie lors de ses débuts avec la Juventus

Vainqueur de son premier match de Serie A avec la Juventus samedi sur le terrain du Chievo Vérone (3-2), Cristiano Ronaldo a été applaudi par les médias italiens, conquis par l'état d'esprit du quintuple Ballon d'Or FF.

«Une corrida». Voilà à quoi a ressemblé, selon Tuttosport, la première sortie de Cristiano Ronaldo sous le maillot de la Juventus samedi à Vérone. Face à un Chievo bien regroupé et un gardien adverse survolté, l'attaquant portugais n'a pas marqué, mais son équipe a arraché la victoire dans le temps additionnel (3-2). Ce n'est donc pas la recrue du siècle en Serie A qui a porté l'estocade, mais l'ensemble des médias italiens a été séduit par la prestation du Portugais. «Il n'est pas directement impliqué dans les trois buts de la Juventus, mais il a été extrêmement important, note la Gazzetta dello Sport. Il a toujours été au coeur du jeu, et s'est montré encore plus dangereux en seconde période, lorsqu'il s'est excentré à gauche après l'entrée de Mandzukic.» Pour le principal quotidien sportif transalpin, Cristiano Ronaldo est déjà «le patron technique et psychologique» de son équipe.

Lire aussi : pas de but mais une victoire pour la première de CR7 avec la juve

«CR7 n'a pas eu de chance»

Auteur de huit frappes samedi après-midi, l'ancien Madrilène a tout essayé, du droit, du gauche, de la tête, de près, de loin, au sol ou de volée. Mais il s'est heurté à un Stefano Sorrentino de gala. Le Corriere dello Sport n'a pas manqué de souligner le clin d'oeil, aussi, lorsque le numéro 7 bianconero a tenté «un grand classique : le retourné acrobatique» : «L'intention était la même qu'il y a quelques mois en Ligue des champions, mais le résultat a été différent...» «CR7 n'a pas eu de chance, et Sorrentino a été phénoménal», résume Tuttosport. Si Ronaldo a parfois pu se montrer agacé, comme lorsqu'un but a été refusé à la Juve pour une faute qu'il avait commise sur le gardien adverse, l'état d'esprit de l'attraction principale de la nouvelle saison de Serie A a globalement séduit son nouveau pays d'adoption. «Ç'a été une bagarre, personne en Italie ne donne rien, le message est clair. Mais à la fin, Ronaldo avait le sourire», conclut Tuttosport. «Il avait l'air fatigué mais très heureux», complète la Gazzetta. Alors imaginez quand il inscrira un triplé...
Réagissez à cet article
500 caractères max
erickiglw 19 août à 19:54

Cet un grande

Gascon64 19 août à 13:38

Ca c'est le joueur du siècle, et surement pas votre Neymar, tiens au fait pas d'article sur lui depuis la coupe du monde, remarquez tellement ridicule, il y a Kilian, votre grantatakan, on en reparlera dans 2 ans de votre grantatakan.

voir toutes les réactions